Gommage ou peeling : lequel adopter ?

Florian Billaud - publié le 17/09/2019 à 14:30

Entre gommage et peeling, votre cœur balance ? Si tous deux sont des méthodes d'exfoliation, leur procédé diffère, de même que les résultats obtenus. Pour vous aider à faire un choix, zoom sur les différences qui les caractérisent !

Pourquoi exfolier son visage ?

Les pores de la peau sont souvent obstrués, particulièrement au niveau du visage. Ils ont alors tendance à se dilater. Parfois même, on constate la présence de points noirs et de boutons. Rien de très esthétique, donc. Un simple nettoyage ne permet pas d’en venir à bout. C’est là que l’exfoliation entre en jeu ! Objectif ? Déloger les cellules mortes pour affiner le grain de peau et favoriser l’absorption des crèmes.À noter : les causes des pores obstruésParmi les causes les plus fréquentes, l’excès de sébum, la pollution, le maquillage et les impuretés. Mais d’autres facteurs peuvent en être à l’origine, comme les médicaments ou les hormones.

Le mode de fonctionnement du gommage visage

Communément décliné sous forme de gel ou de crème, le gommage visage intègre de fines particules au pouvoir abrasif. Il s’agit donc d’un procédé d’exfoliation mécanique. L’abrasion est activée via les mouvements et la pression exercée par les doigts. Cette technique permet de nettoyer la peau en profondeur et de purifier les pores. Elle participe également à la régénération cellulaire et à la microcirculation. Que votre peau soit sensible ou non, nous vous conseillons d’opter pour un gommage doux à base de grains de sucre ou de poudre de noyau d’abricot, par exemple.

Le mode de fonctionnement du peeling visage

En ce qui concerne le peeling visage, c’est non plus la mécanisation qui opère, mais la chimie. Ce traitement consiste en l’application d’un acide, qui aura pour action de dissoudre les couches superficielles de la peau. Il est vrai que dit comme ça, cela peut effrayer ! Comme pour le gommage, cette technique permet de désobstruer les pores, en plus de lisser l’épiderme. Mais elle nécessite davantage de précautions. Tout d’abord, si vous avez la peau sensible, nous vous déconseillons de tenter l’expérience. Ensuite, il faut savoir qu’il y a différents degrés de peeling : superficiel, moyen et profond.Le peeling profond, très agressif, est plutôt destiné aux personnes d’âge mûr souhaitant atténuer leurs rides. Il doit être pratiqué par un médecin dermatologue et se faire sous anesthésie. Le peeling moyen, lui, est réalisé en cabinet. Quant au peeling superficiel, il peut être effectué aussi bien en cabinet qu’à la maison. Ce type de produit, faiblement concentré, est en effet en vente libre. Mais n’en oubliez pas qu’il renferme des agents chimiques... Par précaution, effectuez un test avant de l’appliquer sur tout le visage.Vous connaissez désormais les différences entre gommage et peeling. Que votre choix se porte sur l’un ou l’autre, à vous le teint radieux ! N’effectuez toutefois pas ces soins trop souvent, au risque de rompre l’équilibre naturel de votre épiderme. La fréquence maximum est d’une fois par semaine pour le gommage, et d’une à deux fois par an pour le peeling selon le degré choisi.

Tous les guides produits du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils grande consommation
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.