Comment transporter son matériel photo sans prendre de risques ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Vous aimez voyager avec votre appareil photo ? Il est temps d’apprendre à le mettre en sécurité. En effet, si les petits modèles sont discrets et faciles à camoufler, c’est loin d’être le cas des engins plus imposants comme les reflex, souvent équipés de nombreux accessoires.

Choisissez un sac adapté à votre appareil

Que vous partiez au bout du monde ou dans un joli coin de l’Hexagone, il est important de protéger votre matériel, qui est généralement fragile. Le choix d’un sac s’avère primordial pour préserver votre matériel photo des chocs, et éventuellement de l’humidité et des projections d’eau. Si le volume à transporter n’est pas trop important, vous pouvez opter pour la sacoche photo en bandoulière. Peu encombrante, elle est assez légère et vous permet de transporter le matériel dont vous avez besoin pour la journée. Le petit sac photo mixte est une solution judicieuse, car vous pouvez y mettre à la fois vos affaires pour la journée et votre appareil. Il est également possible de choisir un sac à dos mixte de grande capacité, qui accueillera vos affaires et votre appareil photo, ou encore un sac à dos classique doté d’une housse de rangement.

Que faut-il emporter ?

Si vous n’avez qu’un seul appareil photo, la question ne se pose pas. Mais dans le cas où vous avez plusieurs matériels, vous devez faire un choix en tenant compte de ce que vous voulez photographier sur place. Les spécialistes recommandent souvent d’emporter votre appareil photo reflex, compact ou hybride avec un ou deux objectifs, ainsi qu’un trépied et un chargeur. Une batterie et une carte mémoire supplémentaires peuvent également être utiles si vous prenez beaucoup de photos. Enfin, pensez à emmener un flash externe d’appoint et un chiffon microfibre pour nettoyer l’objectif. Si vous êtes un inconditionnel de l’argentique, n’oubliez pas vos pellicules ISO 100 et ISO 400.

Les précautions à prendre avant de partir

Si vous prenez l’avion, vous pouvez garder avec vous votre appareil et ses objectifs. Seul le trépied sera entreposé en soute. Il est conseillé de faire une carte de libre circulation si vous voyagez souvent avec votre matériel photo. Il s’agit d’une sorte de « passeport » de votre appareil qui peut se faire gratuitement. Généralement, les compagnies aériennes ne posent pas de problème en ce qui concerne le poids et les dimensions de votre bagage à main. Si l’employé chargé de l’enregistrement vous fait des remarques à ce sujet, conservez une attitude zen. Expliquez avec le sourire en quoi ce matériel est important pour vous et essayez de le convaincre. Si vous n’y parvenez pas, vous n’allez pas vous séparer d’un matériel qui coûte cher ou rentrer le déposer à votre domicile pour autant ! Si vous êtes en couple, en famille ou entre amis, la solution la plus simple et la moins onéreuse est de répartir votre matériel entre les membres du groupe.

Sur place, soyez prudent !

Utilisez le coffre de l’hôtel pour mettre à l’abri le matériel dont vous ne vous servez pas. Il est plus prudent de ne pas exposer votre appareil dans les lieux publics afin d’éviter la convoitise des voleurs. Le mieux est de le sortir de votre sac au moment de prendre la photo et de l’y remettre une fois le cliché effectué. Enfin, vérifiez que votre sac est toujours fermé. S’il tombe ou si vous vous le faites voler, non seulement cela vous coûtera de l’argent pour le remplacer, mais les photos que vous avez prises seront également perdues.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils grande consommation
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.