Définir son projet d'acquisition

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Un logement ne s'achète pas seulement en fonction du prix, mais résulte plutôt d'un équilibre entre ses capacités financières et les caractéristiques rêvées du nid douillet. Pour cela, bien avant de se précipiter sur les annonces, on définit tranquillement son budget et surtout ses envies.

Définir le montant de son emprunt pour devenir propriétaire.

Pour cela pas de secret : la première personne à rencontrer reste le banquier. Ce premier contact ne vous engage à rien mais vous permet de vous faire une idée sur votre capacité d’emprunt, c’est à dire le montant maximum que vous pouvez demander pour un projet, mais aussi les montants à rembourser chaque mois et la durée. Cette simulation peut être faite dans plusieurs organismes bancaires, mais ce n’est pas à ce moment là que les négociations vont être engagées. Avant cela, il faut avoir un projet avec un logement réel, pour pouvoir entrer toutes les caractéristiques du prêt : zone de l’habitation, assurance, travaux à prévoir, etc. Avec cette base vous pouvez ensuite plus facilement axer vos recherches.Crédit immobilier : Bénéficiez des meilleurs taux pour votre projet

Savoir dresser son budget

Passer du statut de locataire à celui de propriétaire apporte son lot de dépenses supplémentaires. Là où les charges comprenaient l’eau, l’entretien des communs, parfois le gaz et plus rarement l’électricité, le propriétaire doit envisager ces dépenses séparément : il doit prendre en compte sa consommation effective mais aussi le prix des abonnements et les différentes taxes qui s’additionnent. De plus, le propriétaire est soumis, en plus de la taxe d’habitation, à la taxe foncière, c’est-à-dire un impôt local qui participe au financement des services de la collectivité (route, école, etc.). Il ne faut pas hésiter à demander son montant à l’ancien propriétaire, comme pour les factures d’eau, d’électricité, de gaz, de fioul, etc. Cela permettra d’évaluer les dépenses tout en les ajustant à votre cas (nombres de personnes dans le logement). Pour dresser son budget, on se munit d’un papier et d’un stylo (ou de son ordinateur) et on établit un tableau recensant les rentrées d’argent et les dépenses. De nombreux logiciels sont disponibles pour vous aider à calculer les mensualités de crédit que vous pouvez assurer, en fonction de vos dépenses.

Établir un cahier des charges

Pour partir le plus sereinement possible à recherche d’un logement, il faut savoir mettre à plat ses attentes, en dressant le cahier des charges que devra remplir le futur logement. Cela demande un peu de temps de prime abord mais permet très rapidement d’en gagner. De plus, l’acquisition se fait souvent à plusieurs et les critères doivent conjuguer les attentes de chacun : emplacement, superficie, nombre de pièces, extérieur, commodités dans le voisinage, avec ou sans travaux, neuf ou ancien, délai de recherche, etc. Il faut ensuite pouvoir dresser une liste des volontés, de la plus importante à la moins nécessaire. Faire des concessions (en fonction du budget) deviendra alors plus simple et moins frustrant pour chaque membre de la famille !Une fois votre capacité d’emprunt connue et le cahier des charges bien défini, vous pouvez commencer vos recherches à proprement parlées et vous mettre en quête de votre nid douillet. Mais là aussi, il existe quelques petites ficelles pour trouver plus rapidement son logement et limiter ses déplacements.Crédit immobilier : Bénéficiez des meilleurs taux pour votre projet

Tous les guides achat immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils immobilier
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.