Immobilier : comment réduire les frais d'agence ?

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Les frais d'agence sont en quelque sorte la rémunération que les agences immobilières prélèvent pour la conclusion d'une transaction. Ces frais représentent parfois un mois de loyer ou 5 % de la transaction immobilière. Voici quelques astuces pour vous aider à réduire le montant de ces frais.

Négocier les frais d'agence immobilière

Quand vous recherchez un appartement ou une maison à vendre ou à louer, l’agent immobilier auquel vous vous adressez vous indique le montant de la commission qu’il vous réclamera à la conclusion de la transaction. Si vous êtes en position de force, c’est-à-dire si vous constatez que le logement présente quelques défauts et que les acheteurs ne se bousculent pas ou s’il se situe dans un quartier qui n’est pas très demandé, il vous est possible de demander une remise sur la commission. Soucieux de ne pas perdre un client éventuel, il consentira sûrement à faire un geste commercial. Par mesure de sécurité, certaines agences n’acceptent cette éventuelle révision de leur commission qu’une fois que vous avez signé une promesse de vente. Ainsi, il serait plus judicieux d’attendre que vous soyez tout à fait sûr de vouloir acheter ou louer le bien avant d’entamer les négociations.Investissez dans un patrimoine jusqu’à 4 % de rendement

Achat immobilier : adressez-vous aux sites spécialisés

Les agences en ligne appliquent souvent des tarifs low cost par rapport aux agences immobilières physiques. Dans ces agences, les frais de commission tournent aux alentours de 1 à 4 % de la transaction. Quand vous vous adressez à ces agences en ligne, il est important de vérifier la qualité du service rendu et ne pas vous fier uniquement aux frais réduits. Avant de jeter votre dévolu sur une agence, il importe de savoir si celle-ci vous assiste dans toutes les étapes de la transaction : visite, établissement de documents juridiques, règlement des frais de notaire, négociation avec le propriétaire, etc.Certaines agences immobilières proposent un frais forfaitaire. En d’autres termes, la commission n’est plus un pourcentage du prix de l’achat immobilier que vous effectuez, mais un montant unique, quel que soit le coût des transactions. Cette option est intéressante pour les grandes transactions. Pour bien comprendre, prenons un exemple : si le forfait réclamé par l’agence est de 5 500 €, cela représente près de 4 % du coût de la transaction si le bien est de 130 000 €, mais représente à peine 2,75 % si le montant de l’acquisition est de 200 000 €. Avant de prendre une décision, il vaut mieux faire le calcul pour voir si l’offre est vraiment intéressante ou pas.

Vente immobilière : optez pour le mandat exclusif

Quand vous mettez votre bien en vente via une agence, vous avez le choix entre lui donner un mandat simple ou un mandat exclusif. Dans le premier cas, vous êtes libre de vous adresser à plusieurs agences différentes, ce sera donc celle qui conclura la transaction qui pourra toucher la commission. En donnant à une agence un mandat exclusif, vous lui confiez entièrement la mise en vente de votre logement, en contrepartie, elle conçoit généralement à vous accorder une remise sur les frais d’agence.

Vendre soi-même pour ne pas payer un frais d'agence

Vendre soi-même son logement peut être une solution si vous maitrisez le secteur de l’immobilier. Si ce n’est pas le cas, la démarche sera quelque peu hasardeuse puisque ne connaissant pas l’évolution du marché, vous aurez du mal à vendre votre bien au prix le plus juste. Vendre soi-même son bien nécessite également une grande disponibilité puisque vous serez amené à étudier les dossiers de financement proposés par les potentiels acheteurs et effectuer les visites.Devenez propriétaire d’un bien d’exception proche de Paris

Tous les guides achat immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils immobilier
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.