Propriétaire : gérer la location en direct ou via un professionnel ?

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Les propriétaires ont le choix entre gérer eux-mêmes leur location ou laisser cette tâche à un professionnel. Chacune de ces alternatives présente des avantages et des inconvénients, à vous de choisir celui qui vous convient le mieux.

Gérer son bien immobilier : les tâches qui vous attendent

Louer son logement et gérer la location soi-même nécessitent énormément de temps. Vous devez faire en sorte que les diagnostics obligatoires requis soient effectués avant de publier une annonce immobilière. Pour attirer les personnes à la recherche de logement à louer, il importe que cette annonce soit claire et concise. Une fois l’annonce publiée, il vous faut vous montrer disponible pour répondre au téléphone et renseigner les personnes intéressées par votre bien. Vous devez aussi consacrer du temps aux visites qui peuvent être nombreuses si votre bien immobilier est bien situé.Une fois que vous ayez trouvé votre futur locataire, il vous reste encore à rédiger le contrat de bail, à réaliser un état des lieux et à remettre les clés aux locataires. Votre tâche ne s’arrête pas là, vous êtes aussi en charge de toute la partie administrative comme le fait de rédiger la déclaration de revenus fonciers ou la régularisation des charges récupérables. Vous éditez également les quittances et vous vous occupez de l’encaissement des loyers. En tant que bailleur et gestionnaire de la location, vous êtes tenu de connaitre les éventuels changements réglementaires et législatifs relatifs à la location, sans compter qu’il importe de vérifier s’il n’y a pas de menus travaux à effectuer. Le règlement des litiges ainsi que la relance des loyers impayés vous incombent également.

Gérer soi-même sa location, quelle aide ?

Gérer soi-même sa location n’est pas de tout repos. Pour vous aider dans les tâches qui vous incombent, vous pouvez recourir à un logiciel d’aide à la gestion locative. Il s’agit d’outils complets qui vous permettent de gérer votre comptabilité, de suivre le paiement des loyers, de rédiger les quittances de loyer et les baux, mais aussi les lettres de rappel en cas de défaut de paiement. Vous pouvez y créer des alertes pour vous rappeler la date des échéances des loyers, etc. Certains de ces logiciels sont à télécharger sur votre ordinateur, d’autres par contre sont disponibles en ligne, via des sites spécialisés.

Laisser sa gestion locative à un professionnel

Si vous avez décidé de laisser à un professionnel le soin de gérer votre location, vous vous déchargez de toutes les tâches citées plus haut. Attention cependant aux frais, car ce service n’est pas gratuit. L’agence immobilière, le cabinet de gestion de patrimoine ou le notaire prendront une commission pour la gestion de votre bien. Selon les tâches qu’il accomplit, le professionnel peut prélever entre 6 et 10 % de votre loyer annuel comme frais de gestion. Si vous décidez de passer par un agent immobilier, il importe de vérifier que ce dernier possède une carte professionnelle sur les transactions sur immeubles et fonds de commerce. Cette carte est délivrée par la préfecture. Vérifiez également qu’il a souscrit à une assurance de responsabilité professionnelle avant de lui confier la gestion de la location de votre bien.

Tous les guides achat immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils immobilier
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.