Préavis de location : comment l'éviter ?

Fabienne Cornillon - publié le 14/11/2019 à 13:21

On a tous connu la galère du double loyer à payer quand on change de logement : le préavis de l'ancien appartement à payer en même temps que le loyer du nouveau. Mais il existe des solutions pour éviter cette double dépense !

Trouvez un remplaçant à votre appart !

Les Français dépensaient en moyenne 633 € par mois pour leur loyer dans le privé en 2018. Alors, quand on quitte son appart et qu'il s'agit de payer à la fois le préavis de location et le nouveau loyer, ça fait mal ! Surtout que trois mois de loyer, ça semble tout de même un peu beaucoup, non ?

Pour vous éviter des dépenses inutiles, il vous est donc conseillé de vous mettre à la recherche du nouveau locataire de votre appartement. Pour cela, vous pouvez vous aider de vos réseaux sociaux, des sites de particulier à particulier ou tout simplement du bouche-à-oreille. Après avoir eu différentes candidatures, il ne reste plus qu'à contacter votre propriétaire pour lui soumettre la liste et c'est lui qui choisira la personne qui correspond le plus à ses critères.

Un système plutôt pratique quand on change d'appartement dans l'urgence : étudiants cherchant une chambre à louer et personnes en mutation seront ravis !

Mais attention, vérifiez bien le sérieux des candidatures que vous recevez, et sélectionnez-en plusieurs pour permettre à votre propriétaire de trouver le locataire idéal !

Trouver un arrangement avec son propriétaire bailleur

Après tout, il ne coûte jamais rien de demander. Contactez votre bailleur afin de savoir s’il accepterait que vous puissiez partir avant les 3 mois de préavis obligatoires. S’il envisageait de réaliser des travaux entre deux locations, cela pourrait être l’occasion pour lui de remettre à neuf son logement, d’autant que s’il a opté pour le régime réel, il peut déduire ces travaux de son revenu foncier, voire créer un déficit foncier, pour réduire ses impôts.

Si votre logement est parfaitement agencé, propre et s’il est idéalement situé, là encore n’hésitez pas à demander une réduction du préavis. Si votre propriétaire est certain de trouver un nouveau locataire en raison d’une demande locative très forte, il pourrait être enclin à vous laisser partir avant les 3 mois réglementaires.

Loi : quand mon préavis peut-il être réduit ?

Tout locataire est libre de quitter son logement à n'importe quel moment du bail, à condition de respecter un préavis location de 3 mois. En revanche, ce délai est réduit à 1 mois si :
- le locataire est muté ;
- il perd son emploi involontairement ;
- son CDD n'est pas renouvelé ;
- il trouve un nouvel emploi après avoir perdu le précédent ;
- il trouve un premier emploi ;
- son état de santé justifie un changement de logement ;
- il perçoit le RSA ou l’AAH.

Bon à savoir : s'il s'agit d'un appartement loué meublé, le préavis du logement est toujours de 1 mois.

Naturellement, lorsque vous enverrez votre courrier de préavis à votre bailleur, joignez un justificatif qui puisse attester du fait que vous pouvez bel et bien bénéficier du préavis d’un mois. Si vous vivez en couple, il suffit que l’un des deux conjoints remplisse ces conditions pour bénéficier du préavis réduit à un mois.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils immobilier
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.