Évaluer son bien immobilier pour le vendre au meilleur prix

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

L'estimation d'un bien est primordiale pour vendre une maison dans les meilleures conditions. Trop élevée, elle peut ralentir le processus, trop basse elle peut faire perdre de l'argent au propriétaire et éveiller les soupçons. Comment procéder alor ? Doit-on forcément passer par une agence ?

Commencer par les diagnostics énergétiques

Une fois certain de vouloir mettre en vente votre logement, vous devez d’abord effectuer les différents diagnostics obligatoires, sous peine de devoir les faire dans l’empressement ou d’être pénalisé pour faute de présentation lors de la signature du compromis de vente. Les différents résultats obtenus rentreront bien sûr en compte dans l’évaluation du montant de votre bien. Comparer à un bien similaire en terme de surface et d’emplacement, un logement économe se vendra plus cher qu’un logement énergivore.

Déterminer le prix : évaluer son bien par rapport à la concurrence

Une bonne évaluation du prix de son bien immobilier est très importante pour réaliser une vente dans les prix du marché rapidement. Un prix trop élevé rebutera les acheteurs avant même qu’ils n’aient posé un pied dans la maison, les visites seront très peu nombreuses et les offres d’achat encore plus infimes.Un bien qui reste longtemps sur le marché, risque d’éveiller les soupçons des futurs acheteurs sur les raisons qui font qu’il ne se vend pas. A l’inverse, un prix bas peut aussi créer une méfiance, notamment par rapport aux défauts de la maison (voisinage, bruit, ampleur des travaux, etc). Il est donc important de proposer un prix correct dès le départ, pour accélérer la vente.Pour estimer un bien au plus juste, il faut connaître le marché de l’immobilier. Pour se faire une idée, on peut consulter Efficity, le site internet d’une agence immobilière low-cost. En quelques minutes, remplissez un questionnaire avec les caractéristiques de votre logement et vous recevez dans votre boite mail une estimation gratuite et détaillée. Vous pouvez librement consulter le prix moyen au mètre carré dans le secteur.N’hésitez surtout pas à vous faire une idée précise en confrontant plusieurs estimations. Avec Monsieurcote, vous pouvez rentrer une quarantaine de critères spécifiques et obtenir une estimation au m² ainsi que les caractéristiques impactant le prix à la hausse ou à la baisse du bien.Pour se faire une idée sur le « terrain », vous pouvez visiter quelques biens similaires à celui que vous voulez mettre en vente, en vous faisant passer pour un acquéreur potentiel, pour constater les prix pratiqués et ainsi évaluer votre bien en fonction de la concurrence.

Faire appel à un professionnel

Le marché immobilier, ils connaissent. Pour obtenir une estimation dans les prix du marché mais aussi déléguer toutes les démarches pour déposer une annonce, faire les visites, négocier le prix et s’occuper du tas de paperasse qui accompagne les transactions immobilières, il est possible de confier son bien à une agence immobilière.Mais cela a un coût, qui se règle sous la forme d’une commission. Celle-ci est libre mais généralement dégressive en fonction du prix du bien. Il faut compter entre 10 et 3 %, sans compter sur l’arrivée d’agences immobilières low cost qui affiche 1 % de commission, comme Efficity.Généralement, elle est à la charge du vendeur, sauf indication contraire dans le mandat, mais cette dépense est généralement englobée dans le prix de la maison et c’est finalement l’acheteur qui la règle. La commission varie également en fonction du mandat signé avec l’agence, exclusif, semi-exclusif ou simple.Avec un mandat, exclusif, la vente est confiée à une seule agence et se conclura exclusivement par son biais. Avec un mandat semi-exclusif, la vente est confiée à une seule agence, mais vous avez toujours la possibilité de chercher un acheteur de votre côté, si vous le trouvez, vous n’aurez pas de frais de commission à régler.Le mandat simple peut être signé avec plusieurs agences et vous pouvez poursuivre vos visites personnelles. L’inconvénient ? Vous aurez la tâche de coordonner les visites des différentes agences. Avec ce type de mandat, il faut s’attendre à de plus grandes négociations sur le prix. Les agences étant en concurrence entre-elles, elles essayent de proposer le bien au prix le plus bas pour conclure l’affaire avant les autres.Avec un mandat semi-exclusif ou simple, vous pouvez obtenir plusieurs estimations fiables, soustraire tout ou une partie de la commission de l’agence et continuer à la vendre parallèlement sur des sites d’annonces gratuites comme Le Bon Coin, All You can Post ou Topannonce par exemple ... c’est une pratique très répandue qui permet de grappiller quelques milliers d’euros pour l’acheteur mais aussi offrir au vendeur la possibilité d’éviter les frais d’agence.L’estimation est une affaire sérieuse, elle va permettre de multiplier ou non les visites et surtout les offres d’achat de la part des futurs acquéreurs. Même si le prix est un critère déterminant(en effet, c’est bien souvent la première caractéristique que l’on détermine avec son banquier et que l’on communique à un agent immobilier ou que l’on rentre sur le moteur de recherche d’un site de petites annonces), l’’estimation ne fait pas tout. L ’annonce est déterminante et doit être particulièrement soignée... vendre son logement, c’est tout un art !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils immobilier
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.