Impôt : pourquoi devez-vous payer un complément ?

Perrine de Robien - publié le 15/05/2020 à 14:30

Certains contribuables ont eu la désagréable surprise d’apprendre qu’ils allaient devoir payer un complément d’impôt malgré le prélèvement à la source. Une erreur du trésor Public ? Non, un recalcul. Explications.

impôts complément déclaration revenus trésor public
Devez-vous payer un complément d'impôt ?

Un complément d'impôt à payer

La déclaration des revenus en ligne et le prélèvement à la source sont censés être plus simples et sans mauvaises surprises. Sauf pour ceux qui ont découvert qu’ils n’avaient pas tout à fait fini de payer leurs impôts. Certains ont fait une désagréable découverte en apprenant qu’ils allaient devoir payer un complément.

Bien évidemment, il y a une bonne raison à cela : l’année de décalage. En effet le taux du prélèvement à la source est calculé en fonction de la dernière déclaration connue de l’administration fiscale. Bref, cette année, on se base sur la déclaration de revenus de 2018.

Jusqu'au mois de septembre

Si vos revenus n’ont pas changé entre 2018 et 2019 rien ne change. Mais s’ils ont augmenté durant cette période alors vous vous ferez rattraper par la patrouille. Ou plutôt, le Trésor public. Celui-ci vous demandera de payer le reliquat d’impôt. Et attention, les contribuables ont jusqu’au mois de septembre pour le faire.

C’est aussi à cette époque que le taux de prélèvement à la source sera recalculé et transmis à l'employeur ou à la caisse de retraite. Un conseil donc, rendez-vous sur le site des impôts dans votre espace personnel et modulez votre taux de prélèvement. Cela vous permettra d’éviter les éventuelles mauvaises surprises l’année prochaine.

À lire aussi Réduction d'impôt pour dons : comment ça fonctionne ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils impôts
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.