Impôts et taxes : la France bat des records

Anton Kunin - publié le 06/12/2019 à 10:00

Les prélèvements obligatoires (impôts et taxes des ménages comme des entreprises) restent très élevés en France. Ils représentent 46,1% du PIB, ce qui place la France en tête du palmarès des pays développés en matière d'importance relative aux prélèvements, révèle une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Finances publiques
Rapportés au PIB, les prélèvements obligatoires en France sont les plus élevés de l'OCDE.

Tous les voisins de la France ont un taux de prélèvement moins élevé

En 2018, les prélèvements obligatoires en France ont représenté 46,1% du PIB, un niveau identique à celui de 2017 mais en hausse par rapport à 2016 (45,4%). C’est beaucoup plus que chez nos voisins allemands (38,2%), espagnols (34,4%), portugais (35,4%) et même italiens (42,1%). Ce niveau est également beaucoup plus élevé par rapport à la moyenne européenne, qui s’établit à 34,3%.

Des 36 pays membres de l’OCDE (l’organisation internationale qui regroupe un grand nombre de pays développés, et qui a réalisé cette étude), seul le Danemark et la Belgique ont des niveaux de prélèvements qui se rapprochent du niveau français, avec 44,9% et 44,8% du PIB respectivement.

En Allemagne, les prélèvements obligatoires sont beaucoup moins importants

La comparaison avec nos voisins allemands est édifiante. L’impôt sur le revenu des ménages représente 18,6% du total des recettes de l’État en France, contre 27,1% en Allemagne. Pareil pour la TVA, elle représente 15,3% de l’ensemble des recettes fiscales en France, contre 18,4% en Allemagne. Mais, revers de la médaille, les Français s’acquittent d’une taxe foncière beaucoup plus importante : son montant représente 9,5% du total des recettes de l’État, contre 2,7% en Allemagne.

En France, les prélèvements au profit de la Sécurité sociale représentent 52,1% de l’ensemble, contre 37,9% en Allemagne. Les recettes de l’État représentent 34,2% de l’ensemble des prélèvements dans notre pays, contre 29,5% en Allemagne. Enfin, les mairies touchent 13,3% de l’ensemble des prélèvements en France, contre 8,6% en Allemagne.

À lire aussi Bloquer un prélèvement automatique : comment procéder ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils impôts
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.