Suppression de la taxe d'habitation : quels départements en profitent le plus ?

Perrine de Robien - publié le 19/11/2019 à 11:00

Un rapport rédigé par le gouvernement sur la mise en application progressive du dégrèvement de la taxe d'habitation sur la résidence principale permet d'apprendre quels sont les départements où l'on profite le plus de la réforme.

Taxe d'habitation
Où profite-t-on le plus de la suppression de la taxe d'habitation ?

Quel est l'impact de la réforme de la taxe d'habitation ?

Ah cette réforme de la taxe d'habitation, comme on en entend parler ! Et pour cause, c'était l'une des promesses phares d'Emmanuel Macron lors de sa campagne. Maintenant qu'il est président, il est temps de constater l'avancée du chantier. Rédigé par le gouvernement, un rapport permet de comprendre l'impact, département par département, de la réforme de la taxe d'habitation.

Que dit ce rapport annuel sur la mise en application progressive du dégrèvement de la taxe d'habitation sur la résidence principale ? Tout d'abord, il nous explique que la suppression de cet impôt ne s'est pas encore appliquée pour tous et que « près de 77% des foyers devraient profiter de la seconde vague de la réduction fiscale (65% de dégrèvement) en 2019 après avoir bénéficié d’une première réduction (30%) en 2018 » rapporte Capital.

Les départements de l'Ouest grands gagnants

Coût du dégrèvement de la taxe d'habitation : 6,53 milliards d’euros en 2019. En 2018, au moment de la première baisse, le montant s'élevait à 2,93 milliards d’euros. Il devrait atteindre 10,18 milliards d’euros en 2020, année de la suppression complète. Des sommes dépensées par l'État et qui seront répercutées sur les collectivités locales. C'est ce que l'on appelle les vases communiquants.

Pour en revenir aux territoires qui profitent le plus de la réforme, le rapport montre que c'est surtout à l'Ouest de la France que cela se passe. Avec, en première place la Vendée qui compte 68,8% de bénéficiaires, la Sarthe (67,5%) et la Mayenne (66,8%). À la fin du classement se trouvent les Yvelines (50,3%), les Hauts-de-Seine (44,5%) et Paris (32,8% de bénéficiaires). Et pour cause, ce sont dans ces départements qu'habitent les plus riches.

À lire aussi Impôts locaux : qui doit payer la taxe d’habitation ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils impôts
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.