Taxe d’habitation : allez-vous bénéficier de la réduction cette année ?

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 29/10/2019 à 10:00

La taxe d’habitation a pour vocation de disparaître totalement l’an prochain. Mais pour cela, le gouvernement a choisi d’y aller par étape.

Taxe d’habitation : allez-vous bénéficier de la réduction cette année ?
Taxe d’habitation : allez-vous bénéficier de la réduction cette année ?

Une nouvelle réduction de la taxe d'habitation

Et c’est l’étape deux qui s’ouvre dès à présent. L’an dernier, une partie des contribuables éligibles à cet impôt local avait pu bénéficier d’une réduction de son montant initial. C’était la première étape. La seconde consiste à en faire bénéficier 80% des 38 millions de foyers fiscaux qui vont bientôt recevoir leur avis d’imposition sur la taxe d’habitation.Pour eux, c’est-à-dire pour ceux dont les revenus sont les moins élevés, la taxe d’habitation sera réduite de 65% de son montant initial, soit une moyenne de 390 €. Pour les autres, c’est-à-dire pour les ménages aux revenus les plus élevés, il faudra attendre 2021 pour enclencher le processus, en vue d’une suppression totale prévue pour 2023. Le sujet est complexe !

Les plafonds pour en bénéficier

Pour bénéficier de la réduction cette année, l’administration fiscale a établi un barème en fonction du nombre de parts du ménage. Une part équivaut à 27.432 €. 1,5 part équivaut à 35.560 €. Deux parts équivalent à 43.688 €. 2,5 parts équivalent à 49.784 €. Trois parts équivalent à 55.880 €. Et 3,5 parts équivalent à 61.976 €. En fonction du nombre de parts du ménage, et de vos revenus, au-delà de ces limites, vous ne bénéficierez pas de la réduction pour 2019.Attention toutefois. D’après le ministère de l’Economie et des Finances, 4% des contribuables ayant bénéficié de la réduction sur leur taxe d’habitation l’an dernier, ne pourront pas en bénéficier cette année. La raison est simple : leurs revenus ont trop augmenté d’une année sur l’autre. En revanche, ce n’est pas parce que vous n’avez pas bénéficié de cette ristourne fiscale l’an dernier que vous en êtes exclus pour 2019.À lire aussi : Fiscalité : les dates à ne pas manquer en octobre

Réduisez vos factures grâce à nos conseils impôts
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.