Astuces pour lutter contre la transpiration

La rédaction - publié le 04/03/2020 à 09:15

Transpirer a beau être un phénomène naturel, ça n'en reste pas moins désagréable et gênant au point d'empoisonner la vie des personnes chez qui cela est excessif. Auréoles sous les bras, tâches blanches sur votre petite robe noire, traces jaunes sur le col de votre chemise, vous avez tenté tous les déodorants qu'offrent les grandes surfaces et rien n'y fait ? Voici des conseils et astuces pour rester frais/fraîche tout au long de la journée sans avoir à dépenser une fortune en déodorant ! A noter : l'achat de déodorants représentent un important marché des produits cosmétiques, notamment chez les hommes, dont plus de 50 % des moins de 35 ans en utilisent un quotidiennement. Une étude a montré qu'il se vend près de 3,5 milliards de déodorants chaque année sur la planète. Ainsi, chaque seconde, 111 personnes achètent un déodorant. En sachant qu'un déodorant coûte en moyenne 5 €, cela représente 555 € dépensés en déodorant chaque seconde dans le monde !

Ayez une bonne hygiène de vie !

La transpiration est indispensable pour maintenir une température constante dans l’organisme, et ainsi préserver son bon fonctionnement. La sudation est donc un phénomène naturel qui concerne tout le monde, avec plus ou moins d’intensité.Le problème majeur, c’est qu’elle peut rapidement devenir gênante lorsqu’elle est odorante. La mauvaise odeur est due à la multiplication des bactéries dans les zones de chaleur où elles se développent sans difficulté. C’est notamment le cas après une bonne séance de sport.Ainsi, le premier geste pour éradiquer toute mauvaise odeur est d’avoir une hygiène parfaite et celle-ci consiste à :

  • Vous laver avec du savon, adapté à votre type de peau, au moins une fois par jour, rincez abondamment et séchez avec une serviette propre.
  • Portez des vêtements propres et fraichement lavés.
  • Épilez-vous ! Non pas parce que les poils accentuent le fait de transpirer (c’est une idée reçue !) mais parce qu’ils sont des nids à bactéries et accentuent donc les mauvaises odeurs.

Evitez...

Lutter contre la transpiration se situe également dans ce que vous ingurgitez. Ainsi, sachez que :

  • Boire très frais lorsqu’on a chaud ne désaltère pas. Pire, ça fait transpirer ! Eh oui, en absorbant du froid, le corps réagit croyant qu’il doit se réchauffer. Il en va de même si vous buvez très chaud lorsque les températures sont basses, votre corps cherchera à se refroidir. Préférez donc les boissons à température ambiante et des tisanes tièdes pour éviter de transpirer.
  • Bannissez de votre consommation café, alcool (surtout la bière !) ou encore tabac qui sont des facteurs de transpiration.
  • Évitez de manger de l’ail, de l’oignon ou encore des épices qui accélèrent les mauvaises odeurs dues à la transpiration. Le tout n’est pas de supprimer ces ingrédients de votre alimentation mais plutôt d’en modérer leur consommation.

Vêtements : préférez...

Si la transpiration est naturelle au départ, elle peut être aggravée par le port de vêtements trop chauds pour la saison ou par une matière qui ne laisse pas la peau respirer. Ainsi :

  • Évitez les matières synthétiques et préférez le coton, la laine ou le lin, par exemple.
  • En période de chaleur, optez pour des vêtements légers et amples qui vous offriront une meilleure aération et réguleront votre température corporelle.
  • Privilégiez les couleurs claires car les couleurs sombres emmagasinent la chaleur et accentuent la transpiration.
  • Ne vous laissez pas berner par les soi-disant vêtements étiquetés "anti-transpiration". En effet, il s’agit seulement de matières synthétiques plus fines laissant passer l’air, pour la seule raison que les mailles sont plus espacées que dans le reste des tissus synthétiques. Rien de révolutionnaire qui ne vaut leur prix à savoir presque 30 € pour un maillot de corps.
  • Au niveau des chaussures, préférez-les en cuir et portez-les avec des chaussettes 100 % coton. En période d’été, on vous conseille même d’optez pour des sandales qui laisseront vos pieds respirer.

N'oubliez pas les fruits

Les agrumes ont des propriétés antiseptiques qui limitent le développement des bactéries et donc des odeurs. Un demi-citron passé sous les bras, mais aussi la mandarine pour une douce fragrance, permettent de neutraliser les odeurs de la façon la plus naturelle possible.Cette méthode peut aussi être utilisée pour les enfants sans risques. Attention cependant aux peaux abîmées ou fraîchement épilées : l’action antiseptique peut piquer fortement et favoriser l’apparition de petits boutons rouges.Les propriétés astringentes du concombre permettent un resserrement des pores et donc l’écoulement de la sueur. Une simple rondelle passée sur les aisselles permet d’éviter les odeurs et de réduire la production de transpiration. Toutefois, il vous faudra effectuer ce traitement de façon régulière pour avoir de bons résultats.En plus d’air de bons anti-transpirants, les fruits sont bons pour la santé alors n’hésitez pas à en manger sans modération !

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est une référence et nous vous conseillons d’en faire votre meilleur ami ! En effet, connu depuis toujours pour ses nombreuses vertus, le bicarbonate de soude a une action fongistatique, qui empêche la croissance des bactéries et limite les odeurs. Vous pouvez ainsi en faire diverses utilisations :

  • Saupoudrez-en dans vos chaussures de temps en temps pour absorber les odeurs présentes et prévenir le développement bactérien.
  • Faites des bains de pieds en mélangeant 1 à 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans une bassine d’eau.
  • Mélangez-le à un peu d’eau pour former une pâte à appliquer directement sous les bras, ou simplement ajoutez-en peu sur votre stick ou la bille de votre anti-transpirant,
  • Vous pouvez aussi ajouter du bicarbonate dans votre machine à laver pour vous débarrasser des odeurs de transpiration persistantes sur vos vêtements.

Prix : environ 7 € le kilo dans les grandes surfaces.

La pierre d'Alun : le plus naturel des déodorants

Comme vous le savez certainement déjà, la pierre d’alun est un minéral naturel composé de sels d’aluminium et de sels de potassium.Mouillez légèrement la pierre, puis appliquez-la après la toilette sur les zones qui transpirent comme les aisselles en frottant doucement la peau. Elle y déposera une fine couche saline permettant de lutter contre les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Son utilité est limitée pour les personnes souffrant de transpiration excessive car elle ne limite pas la transpiration.Attention, choisissez de l’alun potassium et non de l’alun ammonium composé de résidus de l’industrie pétrochimique !Prix : de 7 à 8 € la pierre de 90 g en magasins bio ou sites internet bio. Prix rapidement rentabilisé par le fait qu’elle s’use très lentement.

La sauge

Certaines plantes comme la sauge sont également connues pour leurs propriétés anti-transpirantes. Ainsi, voici plusieurs manières d’utiliser la sauge :

  • Préférez-la en infusion à consommer trois fois par jour pour une meilleure efficacité. Pour cela, 25 gouttes dans un verre d’eau suffisent.
  • Vous pouvez également la déposer directement sur la peau en posant quelques gouttes sur les zones qui transpirent.
  • Plus complexe : mélangez 25g sauge avec 25g de prêle, 30g d’ortie et 30g de valériane dans 50 cl d’eau que vous porterez à ébullition pendant 30 minutes. Filtrez et versez le liquide obtenu dans un bon bain tiède.

Bon à savoir : L’huile essentielle de sauge est contre-indiquée chez les enfants, les femmes enceintes et les personnes ayant des antécédents de cancer du sein !Prix : environ 6 € les 50ml en pharmacie.

L'huile essentielle de Palmarosa

Pour éliminer les odeurs de transpiration et réguler votre transpiration, vous pouvez utiliser l’huile essentielle de Palmarosa, si possible bio, qui présente des propriétés antibactériennes, antimycosiques, astringentes. Utilisée de façon régulièrement et selon les conseils d’utilisation, les mauvaises odeurs deviendront un mauvais cauchemar en seulement 4 jours.Cette fois encore, il existe différentes façons de l’utiliser :

  • Appliquez pure du bout des doigts 1 goutte sous chaque aisselle le matin, mais aussi sous les pieds et les zones qui transpirent jusqu’à amélioration.
  • Si vous avez la peau sensible, diluez l’huile essentielle dans un peu d’huile végétale, comme l’huile de jojoba.

Bon à savoir : l’huile essentielle de Palmarosa est contre-indiquée chez les femmes enceintes et qui allaitent. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.Prix : entre 4 et 5 € les 10 ml en magasins bio.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.