Comment éviter la chute de cheveux saisonnière ?

La rédaction - publié le 17/09/2019 à 14:30

Nous perdons en moyenne 50 cheveux par jour, mais pendant les changements de saison, notamment en automne, la perte est beaucoup plus importante, en raison de nombreux cheveux en fin de cycle qui tombent. Comment prévenir cette chute de cheveux saisonnière et aider les nouveaux follicules à mieux pousser ?

Protégez votre chevelure durant les beaux jours

D’une manière générale, une chevelure saine et parfaitement hydratée a moins tendance à tomber à l’arrivée de l’automne. Pour éviter une chute de cheveux saisonnière trop importante, protégez votre chevelure dès les beaux jours. Au printemps et en été, l’époque où la pousse de cheveux est stimulée, faites régulièrement des bains d’huile végétale pour fortifier votre chevelure et la protéger des agressions du soleil et de la mer. Une à deux fois par semaine, massez votre cuir chevelu avec une huile végétale telle que l’huile de monoï. Ce massage active la microcirculation du cuir chevelu et améliore la repousse des cheveux. Dès que vous allez à la piscine ou à la plage, enduisez vos cheveux d’huile de monoï pour les protéger, les hydrater et les nourrir. Une fois par semaine ou tous les 15 jours, offrez-vous un masque aux plantes indiennes comme la poudre de Brahmi ou de Kappor Kachli, qui sont connus pour leur pouvoir détoxifiant et stimulant. Mélangez ces poudres avec de l’eau de manière à avoir une pâte que vous laisserez sur votre cuir chevelu pendant une demi-heure.

Soignez votre alimentation

La lutte contre la chute de cheveux saisonnière passe aussi par une bonne alimentation, car certains aliments sont plus bénéfiques pour les cheveux que d’autres et participent au renouvellement des cellules du follicule pileux. C’est le cas, par exemple, des vitamines B, que vous trouverez dans les céréales complètes, la volaille ou encore les poissons gras et les légumineuses. Le fer, qui apporte l’oxygène aux follicules pileux, est un autre nutriment essentiel pour éviter la chute de cheveux. Les légumes secs, les œufs et les fruits de mer sont particulièrement riches en fer. Notez que ce nutriment est mieux absorbé par l’organisme lorsqu’il est associé à de la vitamine C. Les acides gras insaturés contenus dans les amandes, les noix, l’huile d’olive, l’avocat et les poissons gras sont aussi efficaces contre la perte de cheveux saisonnière.

Privilégiez les produits de soin naturels

Un traitement à base de soins anti chute peut vous aider à limiter la perte de cheveux saisonnière, mais pour cela, choisissez avec soin le produit que vous allez utiliser. Aussi prometteurs puissent-ils paraitre, évitez les produits qui contiennent de la silicone ou ses dérivés, car cette substance a tendance à obstruer les pores du cuir chevelu. De même, évitez d’utiliser des produits de soins qui contiennent des sulfates, qui risquent d’agresser votre cuir chevelu et fragiliser davantage vos cheveux. Autant que possible, privilégiez les produits naturels, surtout ceux qui sont riches en ortie, silice et zinc, des substances qui sont connues pour leur propriété anti chute. L’huile essentielle de pamplemousse est aussi efficace pour freiner la chute des cheveux. Ajoutez-en quelques gouttes sur vos produits de soin habituels pour leur donner une propriété anti-chute.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.