Ma technique pour perdre du poids sans le reprendre

La rédaction - publié le 04/03/2020 à 09:15

Comme la grande majorité des femmes, je ne me sens pas toujours à l'aise avec mon corps et, il y a encore quelques mois, je trouvais toujours quelque chose qui n'allait pas : un petit peu de ventre, des poignets d'amour disgracieux, des bras trop imposants, des joues trop rondes? Bref, il y a quelques mois, j'avais un problème avec mon poids? Mais ça c'était avant !

À la recherche de motivation...

Je vous le dit tout de suite : j’avais un problème avec mon poids sans être obèse ou même en surpoids ; je me sentais juste mal dans ma peau dans ce petit corps (1m65) avec un peu trop de formes. Toutefois, si je n’étais pas satisfaite de mon corps et que je m’en plaignais assez souvent, je ne faisais pas grand chose pour y remédier.Mais j’ai rapidement compris que pour obtenir ce que je souhaitais - à savoir quelques kilos en moins et un corps tonifié - je devais me « bouger les fesses ». Et, vous le savez tout aussi bien que moi, la motivation est notre plus grand défi ! Mais une fois qu’elle est là, plus rien ne nous arrête, n’est-ce pas ?

À la recherche d'une salle de sport

Une fois la motivation de mon côté, il ne me restait plus qu’à trouver la bonne formule afin de remplir mon objectif, à savoir m’affiner.Il faut savoir que j’ai longtemps essayé de tout simplement courir 30 minutes une à deux fois par semaine mais les résultats étaient invisibles et ma motivation a très rapidement été portée disparue. De plus, travaillant 39 heures par semaine, il m’était difficile de trouver un sport collectif où je pourrais aller à tous les entraînements. Alors, la seule solution restante était la salle de sport ! Une salle de sport oui, mais pas n’importe laquelle : il me fallait des cours avec un professeur de sport afin de faire le bon sport et d’effectuer les bons gestes sans me blesser (trop souvent les gens oublient de s’échauffer ou de s’étirer et, de ce fait, se blessent) et, bien entendu, il me fallait une salle de sport avec un tarif avantageux.Mission impossible, vous pensez ? Eh bien, pas tant que ça ! Après quelques recherches sur Internet et du bouche-à-oreille auprès de mes amies et collègues, j’ai vite trouvé « la salle de sport de mes rêves » : une salle de musculation, des cours de sport donnés par des professeurs diplômés, ouverte le soir jusque 22h et le week-end. Mais, pour être sûre de ne pas me tromper, j’ai d’abord fait une séance d’essai gratuite (sachez que de plus en plus de salles de sport vous proposent cette séance d’essai gratuite, n’hésitez pas à vous en servir).

Découverte DU sport pour mincir : la zumba

J’ai utilisé ma séance d’essai pour découvrir un sport que j’avais envie d’essayer depuis quelques temps : la zumba ! La zumba est une activité physique rythmée venant tout droit de Colombie qui, avec ses rythmes et ses mouvements vous permet de dépenser jusqu’à 800 calories en une heure ! Et je vous assure que vous ne voyez pas passer cette heure, même si votre corps s’en souvient le lendemain (courbatures, bonjour !)Depuis ce jour, je suis totalement accro à la zumba, que je pratique deux fois par semaine. J’en suis tellement accro que je n’ai plus l’impression de faire du sport mais plutôt de pratiquer une passion : comme certaines font de la danse classique, je fais donc de la zumba ! Ce qui aide, c’est que faire de la zumba c’est comme appartenir à une famille, on se retrouve tous avec plaisir, deux fois par semaine, on apprend des chorégraphies, on s’encourage en criant et en s’applaudissant. Et puis, une fois par mois, généralement, un MasterClass de zumba est organisé. Le MasterClass c’est 3 heures de zumba intense, un samedi soir, avec plusieurs professeurs ! Le but ? S’amuser en se dépensant ! Et bien que je ne pensais pas tenir trois heures à mon premier MasterClass, je l’ai fait, sans même voir le temps passé ! On ressort de là totalement épuisé, vidé et surtout fier de soi.

Apprendre à bien manger pour mincir

Comme beaucoup de femmes, j’ai essayé des tonnes de régimes qui ne marchaient pas, ou qui marchaient au début mais jamais sur le long terme. Ainsi, les kilos que je perdais avec beaucoup d’efforts, je les reprenais rapidement sans même m’en apercevoir. Déceptif, n’est-ce pas ? Je dirai donc que je suis anti-régime. Jusqu’au jour où l’on m’a parlé de Weight Watchers.Pour moi, Weight Watchers n’est absolument pas un régime mais une technique pour nous réapprendre à bien manger. À travers le nombre de points attribués à tel ou tel ingrédient, on se rend davantage compte de ce que l’on mange ; plus qu’avec les valeurs nutritionnelles qui est une langue étrangère à mes yeux. Ainsi, on apprend à utiliser ses points à bon escient : autant de points réservés au petit-déjeuner, tant pour le déjeuner et le reste pour le dîner, avec un seul objectif : continuer à se faire plaisir, à manger ce que l’on aime à condition de ne jamais dépasser la limite des points journaliers (26 points pour ma part).Et si vous avez une soirée ou que vous mangez au restaurant ? C’est là que Weight Watchers fait la différence ! Avec la réserve hebdomadaire mise en place, Weight Watchers permet à chacun de faire « des excès », des excès oui mais toujours limités à un nombre de points accessibles sur une semaine (49 points pour ma part). Sachez que pour dépenser toute sa réserve de points, il faut manger beaucoup de cochonneries ?Pour ma part, j’ai adapté Weight Watchers à ma façon de vivre. Pour commencer, tous les matins je prends un petit-déjeuner copieux avant d’aller travailler (soit un bon bol de céréales avec du lait et un fruit, soit du pain grillé avec de la confiture, un chocolat chaud et un jus d’oranges pressés). Ensuite, le midi, je prépare moi-même ma lunch-box afin de savoir ce que je mange et surtout manger ce que j’aime ; généralement il s’agit de mon repas le plus copieux en nombre de points.Enfin, je finis ma journée par un repas léger : une salade maison, une omelette améliorée, une soupe ou encore deux "tartines campagnardes" grillées. Si j’ai un petit creux dans la journée, je privilégie un fruit rassasiant comme une pomme ou une banane et quand j’ai envie de chocolat je me rue sur une galette de riz complet enrobée au chocolat noir (on en trouve de tous les goûts, dans les rayons bio en grande surface).Vous trouverez de nombreux conseils sur Internet pour vous aider à maigrir : beaucoup peuvent vous promettre de perdre 10 kilos en peu de temps. Faites attention au régime miracle, il faut progresser en douceur, tout en se faisant plaisir !

Continuer à se faire plaisir

Comme je vous l’ai dit plus haut, cette combinaison Zumba/Weight Watchers me permet de continuer à me faire plaisir. Ainsi, j’ai instauré un petit rituel : chaque mardi, jour de pesée (le matin à jeun) et jour de sport (le soir en sortant du boulot), je m’accorde une soirée « gros ». En somme, en rentrant du travail, je m’autorise de manger tout ce que je veux, sans faire attention à mon nombre de points journaliers (mais en faisant tout de même attention aux points hebdomadaires) : entre pizza, hamburger et frites, petits plats gratinés, fondant au chocolat et autres petits gâteaux faits maison mon cœur balance.Cela me permet de ne jamais me sentir frustrée et de toujours garder cette motivation qui m’anime maintenant depuis bientôt 6 mois. D’ailleurs, cette motivation et cette « technique » m’ont permis de perdre 6 kilos, soit 1 kilo par mois, et surtout de ne pas jouer au yo-yo. Mon poids est désormais stable mais je continue à appliquer les bonnes choses apprises avec Weight Watchers car je ne me suis jamais sentie aussi bien dans ma peau. En plus, cela a fortement joué sur mon moral au quotidien : aujourd’hui, "j’ai le smile", comme dirait l’autre.Et vous, quelles sont vos astuces pour perdre du poids et surtout pour ne pas le reprendre ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.