Ces régimes dangereux pour la santé

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Si faire un régime en soit est déjà relativement controversé lorsque l’on n’est pas suivi par un professionnel de santé, certains d’entre eux sont littéralement dangereux pour l’organisme. Voici une liste de ces régimes dangereux à ne surtout pas commencer.

Les régimes « à alternance »

Il s’agit de régimes faisant alterner la consommation de certains aliments, ou les phases de régimes avec d’autres d’alimentation « normale ».On peut notamment citer le régime 5:2, qui consiste à manger de tout sans limite pendant 5 jours, avant de faire 2 jours de diète quasi-totale, avec seulement 500 kcal de consommés chaque jours. Pour réellement fonctionner, ce régime doit être suivi à vie, mais risque de provoquer d’importants soucis de santé, et de dérégler certains organes comme les intestins et l’estomac.Dans le même genre, le régime Dunkan est également controversé (son créateur a même été radié de l’ordre des médecins), et consiste en un régime hyper-protéiné, que l’on réduit au fur et à mesure. Cependant, ce régime est soupçonné de créer des problèmes hormonaux (notamment au niveau de la thyroïde et des menstruations), et des dérèglements alimentaires importants.Enfin, le régime Spoonlight est également controversé, puisqu’il consister à alterner 6 semaines différentes : deux semaines à 800 calories, puis à 1 100 calories, et enfin à 1 600 calories, avant de recommencer. Cependant, les deux premières semaines apportent trop peu d’énergie au corps et peuvent se traduire par des carences alimentaires.

Les régimes mono-alimentaires

Certains autres régimes consistent à ne consommer qu’un seul aliment, durant une période donnée ou au quotidien. On peut prendre l’exemple de la monodiète, ce régime détox qui consiste à ne manger que d’un seul aliment (fruit, légume ou céréale complète) pendant trois jours. Avec pour conséquences des carences alimentaires, problèmes digestifs, et une prise de poids potentielle, entre autres.Dans le même genre, le régime « petits pots » consiste à ne consommer... que des petits pots pour bébés ! De quoi dérégler totalement votre alimentation, et subir d’importantes carences. En effet, les nutriments dont les nourrissons ont besoin, ne sont absolument pas les mêmes que ceux nécessaires au corps d’un adulte ! Un régime à bannir immédiatement, d’autant plus que l’on ne mange plus « solide ».

Les régimes liquides

D’ailleurs, dans la liste des régimes à ne pas faire, la consommation exclusive d’aliments liquides arrive en bonne place. On peut notamment parler de la diète hydrique, qui consiste à ne se nourrir que de thé, infusions et bouillons, tout en buvant beaucoup d’eau. Outre un dérèglement du système digestif et d’importantes carences alimentaires, vous risquez des problèmes de reins à force de trop les solliciter.Plus ragoûtant encore, le régime Fletcher. Son fonctionnement est simple, vous devez mâcher cent fois votre bouchée de nourriture, et n’avaler que ce qui est devenu liquide, soit recracher le reste. Bon appétit ! Et chapeau bas pour le gaspillage alimentaire ou la tête des serveurs au restaurant......Le dernier mais pas le moindre, le régime « soupe aux choux ». Pendant plusieurs jours, généralement entre 5 et 8, vous ne consommez que... de la soupe aux choux. De quoi dégoûter chacun de cet aliment et créer d’importants problèmes digestifs. De plus, vous perdrez rapidement du poids, mais en reprendrez aussi sec ! Alors autant l’éviter.

Les régimes « végétaux »

Soit ne se nourrir que presque exclusivement de fruits, légumes et céréales complètes. Par exemple, le forking consiste à ne manger que ce que l’on peut attraper avec une fourchette. Terminés les laitages, le pain, la viande..., etc. Le couteau est banni de la table, et de nombreux aliments avec !On peut également compter le crudivorisme, qui consiste à ne se nourrir que d’aliments crus (graines, fruits, légumes). Manger des aliments crus pour en garder la saveur est une bonne chose, ne se nourrir que de ça... peut avoir de graves répercussions sur la santé, principalement le système digestif. De plus, vous risquez des problèmes de fatigue, et d’impuissance, alors autant éviter !Enfin, le régime « Hallelujah » est, lui aussi, assez surprenant. En vous penchant sur un chapitre de la Genèse, vous ne mangerez plus aucun produit d’origine animale (laitages, œufs, viande), et la plupart de vos aliments, dont les céréales, doivent être consommés crus. Bonjour les carences alimentaires...

Les régimes « débiles »

Dans la liste des régimes à ne pas suivre, certains atteignent le summum de la stupidité. Citons, par exemple, le régime « coton », qui consiste à imbiber un coton de soupe, bouillon ou jus de fruit, avant de le manger. Oui, manger du coton dans le but de créer une illusion de satiété. Avec des risques importants d’intoxication et d’occlusion intestinale.Parlons également d’un régime aussi stupide : ingérer un ver solitaire afin qu’il mange « à notre place ». Les personnes ayant fait ce régime ont souvent gagnés de graves problèmes de santé, et une belle opération chirurgicale en prime !Sans oublier le concept du « patch » sur la langue, qui provoque une douleur fulgurante dès que la personne consomme des aliments solides. Ce régime est extrêmement douloureux, et provoque à long terme des infections, carences alimentaires, une fatigue extrême et une frustration totale.

Des régimes à ne pas suivre

D’autres régimes à ne pas faire ont une place sur le podium. On pensera notamment au régime « café au beurre », qui consiste à remplir son expresso de beurre, d’huile de palme et d’huile de coco (coûtant une fortune au passage) comme coupe-faim. Bonjour les calories et le cholestérol ! Le régime « fumeur » est parfois proposé comme coupe-faim, puisque la cigarette baisse l’appétit. Autrement dit, fumer un paquet par jour pour maigrir, en voilà une bonne idée !Il existe aussi des régimes médicamenteux, comme le régime HCG, qui injecte dans le corps une hormone des femmes enceintes permettant de perdre rapidement du poids, mais avec des effets désastreux sur le système hormonal de notre organisme, sur notre système digestif, et une prise de poids fulgurante à l’arrêt du traitement. Certains médecins injectent d’ailleurs cette hormone avec... de l’urine de femmes enceintes.D’autres régimes débiles et dangereux à ne pas suivre existent, comme le régime uniquement à base d’alcool – si, si cela existe- ou encore le régime « corset », consistant à porter un corset très serré toute la journée pour amaigrir la silhouette.Vous savez maintenant quels régimes sont à éviter !A lire aussi :Maigrir sans régime selon la méthode Zermati

Tous les guides bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.