Comment annoncer son cancer à son entourage ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Quand on souffre d’un cancer, on doit faire face à ses propres inquiétudes mais aussi à celle de ses proches. Il est très difficile d’annoncer la nouvelle à son entourage, surtout que nommer la maladie la rend plus réelle et terrible encore. Il est pourtant essentiel d’oser en parler pour conjurer la peur et ne pas rester isolé.

En parler pour mieux guérir

Certains ont besoin de se confier, d’autres sont dans le déni ou essaient de protéger leur proche. Chacun a sa propre façon de gérer sa souffrance et ses volontés doivent être respectées. Néanmoins, il est essentiel de mettre des mots sur sa douleur et son angoisse de mort pour affronter sa maladie. La parole a toujours été thérapeutique, mais elle est particulièrement libératrice lors d’un cancer. Annoncer la nouvelle à son entourage est la première étape du processus de guérison. Car refuser d’en parler, c’est au final refuser de reconnaître son cancer ou chercher à le minimiser. La parole contribue aussi à briser l’isolement du malade. Les traitements du cancer étant particulièrement lourds, il est très important d’être entouré et soutenu jusqu’au bout.

Obtenir le soutien de son conjoint

Avant d’annoncer son cancer à son conjoint, il est essentiel d’avoir bien compris les implications de sa maladie ainsi que son mode de traitement. De cette façon, on peut calmement expliquer la situation dans son ensemble à son partenaire. Il est également important d’amener le sujet progressivement pour éviter la panique. Par exemple, en commençant par les différents examens qui ont permis de découvrir la tumeur. Plutôt que de s’appesantir sur la maladie et ses causes, il faut mieux se concentrer sur les traitements à venir, leur durée probable et les résultats escomptés. Il est enfin essentiel de parler ouvertement des conséquences du cancer sur sa vie de couple. Il est préférable de laisser du temps entre ses phrases pour permettre à son conjoint de réagir ou de poser des questions.

Réunir sa famille

La famille qui encadre et soutient dans les moments difficiles est un facteur sécurisant. Il est donc essentiel de mobiliser les proches autour du malade pendant son cancer. Plus que votre conjoint que vous devez rassurer, vos parents, vos frères et sœurs sont plus à même de vous réconforter. Le cas des enfants est particulier, car leur sensibilité diffère de celle d’un adulte. S’ils sont en bas âge, ce n’est pas la peine d’entrer dans les détails. Il vaut mieux expliquer en quelques mots sa maladie tout en restant positif.

Compter sur ses amis

S’il s’agit d’amis proches avec qui vous partagez vos joies comme vos peines, vous avez intérêt à leur parler de votre cancer pour obtenir leur compréhension et leur assistance. Si vos amis n’ont pas conscience de ce que vous traversez, ils ne comprendront en effet pas votre attitude et s’éloigneront de vous. De plus, il est important de déterminer ceux sur qui vous pouvez compter pour éviter les déceptions durant votre maladie.

Informer son patron et ses collègues

Avant même d’annoncer son cancer à ses collègues, il faut d’abord en informer son patron. Il est préférable d’être clair et précis en évitant le plus possible la sensiblerie. Le but est d’obtenir la compréhension, pas la sollicitude ni la pitié. Il faut expliquer sa maladie en mettant l’accent sur les traitements à venir. Votre patron doit connaître leur durée pour pouvoir pallier vos absences professionnelles. Si nécessaire, il ne faut pas hésiter à demander un réaménagement horaire.Quant aux collègues, il n’est pas nécessaire de s’épancher longuement, à moins qu’ils soient des amis. Le mieux est de dire simplement qu’on est malade pour justifier ses absences.

Tous les guides bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.