Comment bien utiliser les huiles essentielles ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Les huiles essentielles sont très appréciées pour leurs vertus naturelles, mais elles ne sont pas sans risque. Pour profiter pleinement de leurs bienfaits, il convient de respecter leur mode d’emploi et de tenir compte de certaines précautions d’utilisation.

Précaution d'utilisation des huiles essentielles

Il faut savoir que les huiles essentielles contiennent des principes actifs très puissants. Le non-respect du mode d’emploi peut entraîner des effets secondaires. Voici quelques règles à suivre pour ne pas prendre de risque :

  • Toujours respecter scrupuleusement les indications sur les doses et la dilution.
  • Avant l’application cutanée d’une huile essentielle, il faut toujours effectuer un test d’allergie en appliquant quelques gouttes dans le pli du coude.
  • Les huiles essentielles contenant des furocoumarines sont photosensibilisant. Il faut donc éviter toute exposition au soleil après leur application.
  • Certaines huiles essentielles qui contiennent des phénols ont un effet néfaste sur le foie. Il convient de ne pas en abuser.
  • Les huiles essentielles doivent être diluées dans des huiles végétales avant toute utilisation interne ou cutanée.
  • Les injections intraveineuse et intramusculaire d’huile essentielle sont interdites.
  • Il convient de se laver les mains après chaque utilisation.
  • En cas d’application accidentelle dans les yeux, rincez avec de l’huile végétale ou à défaut avec un corps gras.

Les contre-indications des huiles essentielles

Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées durant les trois premiers mois de grossesse et pendant l’allaitement. Par ailleurs, pendant la période de gestation, la femme enceinte doit toujours demander l’avis de son médecin avant de commencer une aromathérapie.Les huiles essentielles ne doivent pas non plus être utilisées par des enfants de moins de trois ans, surtout en usage interne. Il convient de réduire de moitié les doses d’huiles essentielles appliquées sur un enfant de 3 à 12 ans.Les huiles essentielles sont déconseillées aux personnes souffrant de troubles neurologiques (épilepsie), d’asthme ou de problèmes de santé graves. C’est également valable pour les personnes ayant des allergies ou des maladies cutanées dans le cadre d’une application externe.En cas de doute sur l’utilisation d’une huile essentielle, il convient de toujours demander l’avis d’un spécialiste : un pharmacien ou un professionnel de la médecine spécialisée en aromathérapie.

Mode de conservation des huiles essentielles

Comme une huile essentielle ne contient ni eau ni lipide, seulement des composés aromatiques volatiles, elle se conserve très longtemps, au moins cinq ans. Toutefois, pour assurer la qualité de votre produit, il est préférable de le conserver à l’abri de l’air et de la lumière, ainsi que des grandes chaleurs et des grands froids. Pour une bonne conservation, il faut toujours fermer hermétiquement le flacon après chaque utilisation. Les huiles essentielles d’agrumes et les hydrolats se conservent moins bien, il ne faut pas les utiliser après trois ans.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.