Comment arrêter la cigarette électronique ?

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Vous avez arrêté la cigarette au profit de la cigarette électronique, et souhaitez maintenant arrêter aussi le vapotage ? Grâce à quelques conseils, découvrez comment vous détacher de cette addiction.

Prenez en compte les risques pour votre santé

La cigarette électronique, parce qu’elle contient moins d’agents toxiques que le tabac (goudron, etc.), est moins dangereuse pour la santé des fumeurs et de son entourage. Pour autant, la toxicité des produits utilisés dans les vapoteuses n’est à ce jour pas encore connue, en particulier sur le long terme. Ainsi, les risques réels encourus par les fumeurs de cigarette électronique ne sont pas encore évalués, et les agents chimiques que les produits contiennent sont possiblement nocifs pour la santé. Enfin, il ne faut pas oublier que les fumeurs de vapoteuses continuent à inhaler de la nicotine, du moins lorsque la cigarette électronique est prise comme substitut de la cigarette, et que cette dernière est addictive. C’est cette substance qu’il faut réussir à diminuer progressivement pour arrêter la vapoteuse, et passer petit à petit à des produits qui n’en contiennent pas.

Quelles sont les différences entre la cigarette et la cigarette électronique ?

Passer de la cigarette classique à la cigarette électronique, aussi connue comme l’e-cigarette, c’est une étape qui demande beaucoup de volonté pour la plupart des fumeurs désireux de transition, voire d’arrêt définitif de leur consommation de tabac. Il est alors idéal d’observer les principales différences entre ces deux cigarettes, les avantages conséquents que proposent la version électronique et la façon dont celle-ci agrémente votre consommation de certains suppléments non négligeables, qui à terme devraient effacer de votre vie la plus ancienne des deux.

Les principales différences avec la cigarette et les avantages de la cigarette électronique

Premièrement, la différence la plus important sera économique. En moyenne, un e liquide commercialisé sur internet ou en boutique vaudra dans les 6 ou 7 euros. Sa consommation dans le temps va varier de la taille de votre réservoir et surtout de votre rythme de vape. une cigarette classique se consume environ en 15 taffes. Et un flacon de 10 ml d’e liquide permet d’effecteur plus de 2000 taffes. Un paquet de cigarettes coûte jusqu’à présent entre 7 et 8 euros. En somme, l’avantage économique est plus que certains. La cigarette électronique ne propage pas de fumée mais de la vapeur, elle est donc moins nocive et ne diffuse pas autant de produits toxiques dans l’air (tels que le goudron, le monoxyde de carbone, uréthane, acétone, ...). Il n’est pas obligatoire de rajouter de la nicotine à ses e liquides, et l’absence de substances toxiques (présentes dans la cigarette) prouve aussi depuis des années que la cigarette électronique n’est, à ce jour, pas cancérigène.Le fait de pouvoir doser ses e liquides soi-même ou tout simplement de choisir des e liquides tout prêts est une chose, mais il est aussi possible de choisir le taux de nicotine que vous consommerez. En effet, il est possible de se sevrer de la cigarette classique, en passant d’un dosage conséquent (18 mg/ml), puis un dosage standard (6 mg/ml), à un dosage nul et donc une vape veuve de nicotine. C’est alors un moyen de transition pour arrêter de fumer. Il est aussi possible de miser uniquement sur le mimétisme de l’utilisation de la cigarette électronique, en utilisant un e liquide sans nicotine, donc d’opter pour un arrêt définitif de la cigarette classique, tout en gardant une habitude très similaire et plus économique.Le choix de la cigarette électronique et des e liquides et un argument de poids. Vous trouverez un nombre très intéressant d’arômes pour vos e liquides. Le débat cigarette électronique VS cigarette classique prend vite fin lorsque l’on observe le choix d’e liquides présents sur internet et dans les boutiques. Les goûts proposés sont divers et variés et adaptés à tous les goûts dans le cas de la cigarette électronique, venant de producteurs et marques différentes.

Diminuez votre dose de nicotine

La cigarette électronique est souvent un bon moyen pour aider à arrêter le tabac. En effet, dans la mesure où c’est l’utilisateur qui choisit sa dose de nicotine, il est plus facile de baisser celle-ci progressivement. Le mieux est de se fixer des objectifs par mois ou par semaine : baissez petit à petit la dose (un arrêt brutal serait trop difficile à tenir). La dose minimale qui constitue un cap à franchir est souvent 6 mg/ml de nicotine. Pour arriver en deçà de cette dose, vous pouvez alterner deux fioles de liquide : l’un avec, l’autre sans nicotine.Vous pouvez également avoir deux vapoteuses, la deuxième faisant office de « secours », en cas de manque trop persistant. Petit à petit, réduisez le nombre de bouffées prises dans celles avec la nicotine, jusqu’à n’utiliser que le produit qui n’en contient pas. Pensez aussi à réduire le temps de déclenchement de la vaporisation, en préférant des bouffées courtes et légères.Astuce : L’avantage des vapoteuses connectéesLes cigarettes électroniques connectées, qui possèdent un écran digital ou que vous reliez à une application, vous permettent de savoir exactement la dose de nicotine réellement consommée chaque jour ou à la fin d’un flacon. Ceci permet de mieux suivre sa consommation quotidienne et de suivre son évolution.

Réduisez le nombre d'inhalations quotidiennes

En parallèle de la réduction de nicotine, il faut aussi réduire le nombre de bouffées que vous aspirez sur votre cigarette électronique. Leur fréquence est en effet importante, et apprendre à les espacer est une étape nécessaire vers l’arrêt définitif. Si vous aspirez plusieurs bouffées successives, l’apport en nicotine est plus élevé et se rapproche de celui de la cigarette : il faut donc tâcher d’éviter ces comportements.Mieux vaut privilégier des petites bouffées légères, espacées dans la journée. Pour cela, tentez d’augmenter petit à petit le temps entre deux prises, et efforcez-vous de faire quelque chose entre-temps, pour vous occuper l’esprit. Imposez-vous des périodes sans fumer, en les augmentant progressivement (1, 2, 3 heures, etc.). Enfin, ne gardez pas votre cigarette à portée de main, rangez-la après chaque aspiration et n’ayez pas de flacon de recharge sur vous.Avec ces quelques conseils, vous savez désormais comment arrêter la cigarette électronique plus facilement, et vous séparer définitivement du tabac !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.