Eau : chacun la sienne selon ses maux

Marie Caillet - publié le 22/04/2020 à 12:15

Notre corps est constitué à 60 % d'eau : il est donc primordial de boire au minimum 1 litre d'eau par jour pour favoriser le bon fonctionnement de notre organisme. Mais saviez-vous que toutes les eaux n'ont pas les mêmes vertus ? Découvrez quelle eau privilégier en fonction de votre état de santé.

J'ai des problèmes de reins

Des apports en eau insuffisants provoquent rapidement calculs rénaux, infections urinaires ou même insuffisance rénale. En cas de problèmes de reins, votre médecin traitant sera catégorique : il faut boire beaucoup d'eau, que vous ayez soif ou non. 

Boire de l'eau, oui, mais pas n'importe laquelle ! Selon le type de vos calculs urinaires, il ne vous sera pas conseillé de consommer la même eau. En cas de calculs d’acide urique, optez pour une eau contenant du bicarbonate de sodium comme la Vichy Saint-Yorre, Vichy Célestins, Quezac ou la Badoit. En cas de calculs de calcium, tournez-vous tout simplement vers l’eau du robinet, dont la teneur en calcium est modérée. Si l’eau de votre commune est trop calcaire et que vous préférez l’eau en bouteille, évitez les marques Vittel et Contrex pour privilégier la Volvic, moins riche en calcium, sodium et bicarbonate.

Pour savoir si vous buvez assez d’eau, la couleur de votre urine est un bon indicateur : plus elle est diluée (de couleur transparente plutôt que jaune) et incolore, mieux c’est.

Je souffre de constipation

La constipation touche plus de 20 % des Français, dont deux tiers sont des femmes. En cas de constipation, beaucoup se précipitent en pharmacies pour acheter un laxatif et se sentir mieux le plus rapidement possible. Or, le problème est généralement plus profond et provient notamment d’une hygiène de vie à revoir.

Pour soigner ou prévenir une constipation, il est important de manger beaucoup d’aliments fibreux comme les légumes, de pratiquer une activité physique au quotidien (30 minutes par jour ou 3 séances d’une heure par semaine) et... de boire, évidemment. Dans le cas de la constipation, les professionnels de la santé recommandent une eau minérale riche en sulfate de magnésium, qui est reconnu pour ses vertus laxatives naturelles. L'eau de la marque Hépar est la seule à avoir fait ses preuves dans ce domaine.

Si après un mois de consommation de ce type d’eau, votre problème de constipation n’est toujours pas arrangé, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant.

J'ai des problèmes de digestion

En cas de troubles gastriques, il est fortement recommandé d’opter pour une eau gazeuse, bien plus riche en bicarbonate de sodium que les eaux plates (600 mg/l) et qui vous aidera notamment à limiter l’acide gastrique. Les eaux les plus bicarbonatées sur le marché sont la Vichy Célestins et la Saint-Yorre. En cas de flatulences, vous pouvez également choisir une eau pétillante à bulles fines comme la Badoit, la Quézac ou la San Pellegrino.

Attention, il ne s’agit pas de boire que de l’eau gazeuse, qui est à privilégier uniquement durant les repas afin d'alléger la digestion. En effet, les eaux pétillantes contiennent du gaz carbonique que l’on a ajouté à l’embouteillage, un gaz qui n’est pas forcément bon pour notre corps en trop forte quantité. N’hésitez donc pas à alterner avec une eau plate riche en bicarbonates comme la Vichy.

Je suis stressé, fatigué

Lorsque vous êtes fatigué, stressé voire irritable, les pharmaciens ont tendance à vous prescrire soit une cure de vitamine C, soit une cure de magnésium. Le manque de magnésium est à l’origine de fatigue passagère, de crampes et/ou de tensions musculaires, mais il est possible d'y remédier avec l'eau adaptée : choisissez une eau minérale riche en magnésium (plus de 50 mg/l) pour réguler le problème. Vous pouvez vous tourner vers les marques Courmayeur, Contrex et Hépar du côté des eaux plates ou Badoit, Quézac et Rozana du côté des pétillantes. Une consommation quotidienne de 6 verres par jour durant 2 ou trois 3 devrait apporter des résultats rapides et vous revigorer.

Je suis enceinte / J'allaite

Enceinte ou allaitante, vous ne buvez plus pour vous-même mais également pour votre bébé ! Calcium, magnésium ou potassium sont des apports indispensables pour pallier les carences auxquelles vous êtes davantage sujette durant cette période. Il est donc important de consommer l’eau la plus riche possible en magnésium et en calcium, soit l’Hépar. Si vous ne l’aimez pas, vous pouvez porter votre choix vers les marques Contrex et Courmayeur, dont le goût est plus neutre.

Attention, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, il est recommandé d’éviter de consommer les eaux pétillantes ou gazeuses, afin d’éliminer les risques d’aérophagie, les œdèmes et l’hypertension, qui surviennent fréquemment au cours de la grossesse.

Je suis ménopausée

Passé la quarantaine, la densité minérale osseuse commence naturellement à diminuer, phénomène qui s’accélère avec l’arrivée de la ménopause. C’est pour cette raison que 40 % des femmes de plus de 50 ans souffrent aujourd’hui d’ostéoporose, à savoir la maladie des os fragiles. Pour cela, il est primordial d’avoir des apports importants de calcium, de l’ordre de 1200 mg par jour (à la place des 600 à 800 mg habituels).

Pour combler ces forts besoins en calcium, il faut manger davantage de produits laitiers (au moins 4 par jour) et miser sur une eau riche en calcium (plus de 150 mg/l), comme c’est le cas des marques Vittel, Courmayeur, Contrex et Hépar pour les eaux plates et Badoit, San Pellegrino, Quézac, Arvie, Salvetat, Rozana et Chateldon pour les eaux gazeuses.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.