Intestins fragiles : les aliments à éviter...

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Le syndrome de l'intestin irritable est un trouble digestif fréquent qui se caractérise par des malaises et des douleurs abdominales liés souvent à ce qui a été mangé. Ainsi, en fonction des aliments ingurgités, ces symptômes peuvent s'accompagner en plus de diarrhées, de constipation, de ballonnements... Si vous êtes touché par ce syndrome, voici donc les aliments à éviter !

Toutes les fritures et autres préparations grasses

Les nombreuses graisses contenues dans les fritures et autres préparations grasses peuvent déclencher de fortes contractions du côlon, provoquant ainsi diarrhées et maux de ventre. Faites alors attention à ne pas trop consommer d’aliments frits, comme la viande en friture, les frites et toutes ces préparations à base de pomme de terre à faire cuire en friteuse... Il vous faudra donc éviter les fast-food, les sauces grasses, les huiles animales, la margarine et le beurre... Réduire votre consommation de matières grasses peut aider à limiter les douleurs intestinales.

Les aliments et plats épicés

La capsaïcine, contenue dans le piment provoque des spasmes du gros intestin entraînant douleurs abdominales et diarrhées. Il en est donc de même pour tous les plats épicés contenant du piment ! Éliminez donc autant que possible ces plats et aliments épicés de votre régime alimentaire, nul doute que cela vous fera le plus grand bien ! Et si vous en avez vraiment envie, consommez-en une petite quantité de temps à autre seulement !

La caféine et l'alcool

La consommation quotidienne de caféine peut entraîner ces troubles digestifs de l’intestin irritable. Ainsi, évitez le café ! Et quand vous désirez en prendre une tasse de temps à autre, mettez-y beaucoup d’eau ! Attendez de retrouver un certain confort intestinal avant d’en boire plus régulièrement et réintégrez cette boisson doucement en évitant de le faire trop fort. Idem pour l’alcool, il est à éviter incontestablement !

Les édulcorants artificiels

La plupart des édulcorants artificiels contiennent du sorbitol et du mannitol, deux substances qui ont un léger effet laxatif ! Consommer de telles substances au quotidien peuvent entraîner des gaz intestinaux et provoquer des diarrhées. Limitez donc autant que possible ces édulcorants artificiels ! Et faites attention aux chewing-gums qui pour la plupart en contiennent beaucoup ! Lisez bien à chaque fois la liste des ingrédients !

Les aliments qui fermentent

Tous les aliments qui fermentent ont tendance à provoquer des flatulences, ce qui est très inconfortable. C’est le cas des légumineuses comme les lentilles, les haricots, les pois, pois chiches... et la famille des choux, comme le chou, les brocolis, les navets, le chou-fleur et les choux de Bruxelles... Idem pour l’ail et l’oignon qui sont à éviter autant que possible dans votre alimentation.

Les céréales riches en fibres insolubles

Les aliments riches en fibres insolubles sont également à éviter car ils sont irritants pour les intestins et ont tendance à aggraver les symptômes digestifs. Ainsi, les céréales riches en fibres insolubles accentuent les ballonnements, les douleurs intestinales, les diarrhées et selles molles. On les retrouve dans le blé entier, le son de blé, le pain au blé entier, les pain aux multi-graines, le pain aux graines de lin, les pâtes au blé entier, le boulgour, le maïs entier, l’épeautre, les céréales aux multi-graines...

Les viandes rouges

Les viandes rouges se digèrent bien trop lentement et restent ainsi plus longtemps dans l’organisme, ce qui provoque souvent des douleurs intestinales. Ainsi, mieux vaut donc éviter le plus souvent possible de manger des viandes rouges mais aussi, des saucisses, du jambon, de la viande hachée et des côtelettes... Si vous êtes une adepte de ces plats, réduisez-en simplement les portions en n’en mangeant que trois fois par semaine, par exemple.

Les produits laitiers

Non seulement, les produits laitiers n’apportent pas de fibres qui faciliteraient la digestion, mais en plus ils contiennent des graisses et du lactose. De plus, les séroprotéines et la caséine intensifient les problèmes digestifs entraînant diarrhées et constipation. Ainsi, évitez trop de produits laitiers et les fromages. Préférez plutôt au lait de vache, le lait d’amande ou de soja ou de chèvre non traité.

Le fructose

Environ un tiers des gens souffrant du syndrome de l’intestin irritable seraient en fait intolérants au fructose. Dans ce cas, voici certains aliments à retirer de votre alimentation quotidienne : les pommes, noix de coco, poires, goyaves, melons, mangues, papayes, raisins, cerises, litchis, ainsi que tous les fruits séchés. De même, évitez tous les jus de fruits contenant les fruits cités ci-dessus. Ne mangez pas non plus de sauce barbecue qui contient également du fructose.Cela peut paraître difficile à première vue de changer complètement son alimentation pour préserver ses intestins. Mais en fait, quelques bonnes habitudes, un temps d’adaptation et vous verrez que tout ira mieux pour vous, et tout sera aussi plus facile ! Essayez une ou deux semaines de tenir bon, si vous ressentez un net changement au niveau digestif, vous n’aurez plus envie de consommer tous ces aliments qui vous font mal !

Tous les guides bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.