Sommeil : dormir avec la lumière ou pas ?

Florian Billaud - publié le 19/09/2019 à 14:30

Par peur du noir ou tout simplement par habitude, certaines personnes s'endorment avec la lumière le soir. Bonne ou mauvaise idée ? Répondons ensemble à cette question, arguments à l'appui !

Quel impact la lumière a-t-elle sur l'organisme ?

Essentielle au bon fonctionnement de l’organisme, la lumière est l’élément principal permettant à notre horloge interne de se synchroniser sur un cycle de 24 heures. Ce processus naturel, appelé rythme circadien, permet de réguler des fonctions diverses et variées telles que :La mémoire.L’humeur.Les capacités cognitives.La fréquence cardiaque.La pression artérielle.La production d’hormones.La température corporelle.L’immunité.Le système veille/sommeil.

Faut-il pour autant s'exposer continuellement à la lumière ?

La réponse est clairement non ! Cela déréglerait l’horloge circadienne, et l’organisme ne serait plus en mesure d’assurer correctement ses fonctions. S’agissant du sommeil, les chercheurs sont unanimes : il se trouve altéré en cas d’exposition prolongée à la lumière, et ce, d’autant plus lorsque cette dernière est artificielle.Le saviez-vous ? Les Français sont surexposés à l’éclairage publicD’après un sondage de 2013 mené par OpinonWay pour l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), près d’un tiers de la population urbaine est exposée à l’éclairage public dans sa chambre à coucher.Par éclairage artificiel, entendons non seulement éclairage public, mais aussi veilleuse ou encore radio-réveil. Car même ces faibles sources de lumière affectent le sommeil de manière significative. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles empêchent la sécrétion de mélatonine, une neurohormone qui favorise l’endormissement et qui est sécrétée lorsque la lumière du jour commence à décliner.À noter : les paupières protègent-elles de la lumière ?Non, en aucune manière. Même lorsque vos yeux sont fermés, la lumière filtre et poursuit ses effets néfastes.

Les écrans aussi sont à mettre sur le banc de touche

Avec leurs LED bleues, les Smartphones, ordinateurs et autres tablettes sensibilisent encore plus l’horloge circadienne en dupant le cerveau. Soumis à leur exposition le soir, ce dernier pense en effet qu’il fait encore jour. Du coup, l’horloge circadienne est retardée, et des problèmes d’endormissement apparaissent. Par ailleurs, le sommeil est plus léger, plus fractionné, et sa qualité est moindre. Avant de vous endormir, préférez de loin un bon livre !

Quels sont les risques d'un sommeil perturbé ?

À court terme, les troubles du sommeil sont principalement associés à la somnolence, qui augmente elle-même le risque d’accidents routiers, domestiques ou encore professionnels. Ensuite, plus les troubles persistent, plus le risque est grand de voir se greffer d’autres pathologies :Affaiblissement du système immunitaire.Hypertension artérielle.Maladies cardiovasculaires.Diabète.Obésité.Etc.Bouleversement de l’horloge circadienne, altération de la qualité du sommeil, retardement de l’endormissement... la lumière est donc ‒ avec les bruits environnants ou encore la température trop élevée ‒ l’un des plus grands ennemis de vos nuits, mais aussi de votre santé. Pour dormir dans des conditions optimales, nous ne saurons que trop vous recommander de miser sur l’obscurité totale. Si ce n’est pas possible même volets fermés (présence de jour à travers les lattes), vous résoudrez facilement le problème en investissant dans un masque de nuit et/ou des rideaux occultants.

Tous les guides bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.