Sport : quand faut-il un certificat médical ?

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Vous prévoyez de commencer une activité sportive et vous vous demandez si la discipline que vous avez choisie impose de présenter un certificat médical ? Pour certains sports, ce document est indispensable ; pour d’autres, ce n’est pas le cas. Le point tout de suite.

Les sports de loisir et d’entretien

La marche, la randonnée et bien d’autres sports de loisir ou d’entretien comme Pilates, danse de salon ou encore yoga ne doivent généralement pas exiger un certificat médical pour leur pratique. Néanmoins, si la compagnie d’assurance du fournisseur l’impose, ce dernier peut se retrouver dans l’obligation d’en demander un aux participants.

Le sport à l’école/l’EPS

Il n’est pas indispensable de fournir un certificat médical pour pouvoir participer aux cours d’EPS à l’école. De plus, les renouvellements de licence de type UNSS, USEP ou encore UGSEL ne nécessitent pas de présenter un certificat médical chaque année.

Les licences de fédération

Il est obligatoire d’être en mesure de fournir un certificat médical pour obtenir la licence d’une fédération sportive et participer à des compétitions. Bon à savoir : ce que doit contenir un certificat médicalPour être accepté, le certificat médical doit certifier l’absence de contre-indication à la pratique du sport spécifié. Il est impossible de demander un certificat médical global, certifiant une aptitude générale au sport. Ainsi, si vous devez pratiquer plusieurs sports, vous devrez donner différents certificats médicaux.

Les sports avec contraintes particulières

Vous en conviendrez, certains sports sont plus dangereux que d’autres. Aussi, un certificat médical sera obligatoire pour pratiquer le rugby, la spéléologie, la plongée subaquatique et l’alpinisme (à plus de 2 500 m d’altitude). Ces sports considérés comme plus dangereux que la moyenne imposent naturellement un bilan médical avant de s’y essayer.

Les sports de compétition

Si la compétition est en lien direct avec la licence de la fédération, alors il n’est pas indispensable de présenter un certificat médical à chaque événement étant donné qu’il a déjà été fourni. En règle générale, un certificat médical est demandé tous les trois ans lorsque le sportif renouvelle régulièrement sa licence.

Comment obtenir un certificat médical ?

Pour obtenir un certificat médical, il est indispensable de se rendre chez le médecin, de lui préciser la nature de votre visite et le sport que vous souhaitez pratiquer. Après avoir réalisé une auscultation, le médecin généraliste sera en mesure de vous dire si vous êtes apte à pratiquer cette activité physique ou non. À noter : les certificats médicaux sont de plus en plus dématérialisésLe numérique permet de dématérialiser et de transmettre rapidement les documents importants. Depuis 2016, plusieurs actions ont été mises en place afin de faciliter les démarches médicales et inciter ainsi les Français à pratiquer une activité sportive.

Certificat médical et mises en garde

Le rôle du certificat médical est de vous protéger. Aussi, il est fortement déconseillé de ne pas répondre honnêtement au médecin généraliste afin d’obtenir une licence ou un certificat pour avoir accès à telle ou telle activité sportive. Pensez à conserver votre certificat médical et éventuellement à en faire une photocopie. Souvent, le certificat médical n’est valable que trois mois après l’auscultation : mieux vaut donc prendre rendez-vous chez le médecin à la dernière minute, avant de demander sa licence par exemple. Méfiez-vous des médecins qui proposent de réaliser un certificat médical à distance : pour pouvoir certifier, il est nécessaire de vérifier ; une auscultation est donc indispensable.

Tous les guides bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.