Dans ces parcs d’attractions, il faut s’amuser en silence

Nicolas Boutin - publié le 14/07/2020 à 13:00

Pour garantir la sécurité sanitaire des clients, un groupe de grands exploitants de parcs d’attractions a mis en place un ensemble de consignes, dont celle ne pas crier.

Parc d'attractions
Il sera interdit de crier dans les montagnes russes, dans les parcs thématiques japonais.

Port du masque obligatoire, distances sociales…

Des montagnes russes sans cris d’effroi ? C’est ce qui est demandé aux amateurs de sensations fortes au Japon pour lutter contre le Covid-19. Pour pouvoir rouvrir les parcs à thèmes, les exploitants ont dû instaurer des nouvelles règles afin de respecter les gestes barrières et éviter de nouvelles contaminations.

Parmi les nouvelles consignes, les règles d’assainissement ont été renforcées, le port du masque devient obligatoire, les distances sociales seront scrutées et des contrôles de température seront régulièrement mis en œuvre. Mais le plus surprenant réside dans l’interdiction des cris et des encouragements.

Une trentaine d’exploitants concernés

En pratique, ces règles sanitaires sont difficiles à mettre en œuvre. Des aménagements ont donc été mis en place, notamment sur le port du masque. Le personnel animant par exemple les maisons hantées en sera dispensé, mais devront scrupuleusement respecter la distance d’au moins un mètre avec les visiteurs.

Ces consignes seront mises en application par les associations de parcs thématiques de l’Est et de l’Ouest du Japon, qui regroupent plus d’une trentaine d’exploitants de parc d’attractions, notamment Oriental Land Company, à qui appartient Tokyo Disneyland et DisneySea, ou encore Universal Studios Japon.

Vous aimerez aussi : Notre sélection des meilleurs parcs d’attractions

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.