Avec Reels, Instagram ambitionne de concurrencer TikTok

Anton Kunin - publié le 24/06/2020 à 15:00

Après une expérimentation réussie au Brésil, Instagram vient de lancer Reels sur le marché français. Cette « application dans l’application » rappelle étonnamment TikTok.

Instagram TikTok Snapchat
Instagram Reels est visiblement calqué sur TikTok.

Une présentation qui n’est pas sans rappeller Tiktok

Dans le monde des réseaux sociaux, les vidéos musicales très courtes sont tendance, surtout auprès des adolescents. Et Facebook est bien décidé à ne pas rater le coche. La firme a donc intégré à son application Instagram une rubrique intitulée « Reels » d’abord au Brésil dès novembre 2019, puis dès aujourd’hui en France et en Allemagne.

Reels se présente comme une « application dans l’application » dans le sens où c’est quelque chose de radicalement différent du reste d’Instagram. Reels est très similaire à TikTok : il s’agit de se filmer en dansant pendant 15 secondes sur l’un des extraits musicaux proposés. Les autres utilisateurs de l’application regardent les danseurs dans une sorte de « fil sans fin », enchaînant vidéo après vidéo.

Face à TikTok, le succès d’Instagram Reels n’est pas assuré

Ces vidéos très courtes plaisent aux jeunes, qui sont leurs principaux consommateurs. La tendance a commencé en 2014, avec le succès foudroyant de Musical.ly, une application que TikTok a rachetée en 2016, avant de la fusionner avec sa propre application. Mais jusqu’en 2018, Facebook restait à l’écart de cette tendance. C’est en novembre 2018 que la firme de Mark Zuckerberg a lancé son équivalent de TikTok, baptisé « Lasso ». Disponible uniquement sur le marché américain, l’application n’a comptabilisé que 70.000 téléchargements et a visiblement déçu ses créateurs. Avec Reels, lancé un an plus tard au sein d’Instagram sur le marché Brésilien, Facebook tente de mieux faire.

Alors, la chance va-t-elle sourire à Facebook cette fois-ci ? Si Lasso a suscité un faible engouement, c’est sans doute parce qu’il s’agissait de télécharger une application à part - Facebook y a remédie cette fois-ci. Mais en sachant qu’Instagram est surtout utilisé pour créer une aura de vie parfaite (photos retouchées, paysages époustouflants), il est permis de douter que ses utilisateurs veuillent se mettre en scène dans des vidéos volontairement ridicules.

À lire aussi Top 10 des meilleures applications pour le sport

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.