Les discothèques pourront-elles rouvrir cet été ?

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 02/07/2020 à 14:42

Alors que de nombreux établissements destinés à accueillir du public ont rouvert, les discothèques sont toujours frappées d'interdiction.

Boîte de nuit
Les patrons de discothèque menaçaient de saisir la justice.

Les discothèques saisissent le Conseil d'État

Les patrons de discothèques n'apprécient pas d'être mis sur la touche. Depuis le début du déconfinement le 11 mai dernier, plusieurs établissements destinés à accueillir du public ont pu progressivement rouvrir leurs portes. Mais pas les boîtes de nuit. Pire, le clou a été enfoncé par un décret du Premier ministre, publié le 21 juin dernier, maintenant la fermeture de ces établissements au nom de l'urgence sanitaire.

Une discrimination que n'apprécient visiblement pas les patrons de boîtes de nuit. Ils menaçaient de saisir la justice pour contester une telle décision. C'est désormais chose faite. D'après le magazine Capital, ils ont saisi le Conseil d'État afin de contester le décret d'Édouard Philippe. Ils espèrent ainsi obtenir une réouverture, avant celle programmée, du mois de septembre.

Un dispositif sanitaire pour rouvrir avant septembre

C'est au Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs que l'on doit cette requête en justice. Le Conseil d'État doit rendre son avis sur la question jeudi 2 juillet. Les patrons de boîte de nuit comptent ouvrir le plus tôt possible, afin de pouvoir profiter de l'été, une saison particulièrement importante pour ce secteur, très lié au tourisme de masse.

Pour justifier d'une réouverture prochaine, les patrons de boîtes de nuit ne sont pas arrivés les mains vides. Ils ont en effet présenté un dispositif sanitaire. Des mesures qui n'ont visiblement pas séduit le gouvernement jusqu'alors. Reste désormais à attendre la décision du Conseil d'État pour savoir si l'on pourra danser cet été, jusqu'au bout de la nuit.

À lire aussi 3 sites pour prendre des cours de danse pas chers sur internet

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.