Le gouvernement étudie la réouverture des librairies

Anton Kunin - publié le 19/03/2020 à 17:00

Face à la pression du Syndicat de la librairie française, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances, a annoncé que ses services étaient en train d’étudier la réouverture éventuelle des librairies.

Librairie
En ces temps difficiles, la filière du livre bénéficiera d'une aide de 5 millions d'euros.

La réouverture des librairies est à l'étude

Les librairies, contraintes de fermer en tant que commerces « non essentiels », pourraient-elles rouvrir ? Invité sur RTL le 19 mars 2020, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances, a en tout cas indiqué étudier la question. « Je propose qu'avec le ministère de la Culture, sous l'autorité du Premier ministre, nous regardions cette question spécifique des librairies et nous regardions s'il est possible de définir des règles strictes qui permettraient aux librairies de continuer à ouvrir », a déclaré Bruno Le Maire.

Selon le ministre, cela pourrait être possible à condition que les clients viennent un par un, qu'ils ne soient pas nombreux dans la libraire et qu'ils se contentent d'acheter le livre et de ressortir immédiatement. Si une telle mesure était décidée, elle nécessiterait la modification du décret sur les déplacements autorisés, puisqu’à ce jour une visite dans une librairie ne figure pas parmi les motifs qui justifieraient de sortir de chez soi.

Pour lire, pas besoin de sortir de chez soi

Le 18 mars 2020, le Syndicat de la librairie française, qui regroupe les librairies indépendantes, avait qualifié les commandes de livres sur Amazon « une hérésie sanitaire ». « Commander un livre sur Amazon aujourd'hui, c'est faire se déplacer, travailler et se croiser des salariés dans les entrepôts des éditeurs, des salariés dans les entrepôts d'Amazon, des transporteurs, jusqu'au livreur qui se rend au domicile du client. Les risques sanitaires engendrés par cette chaîne logistique sont très importants alors que les consignes officielles nous enjoignent à limiter au maximum les contacts », peut-on lire sur son site internet. Le syndicat n’explique pas pourquoi la vente de livres dans des librairies serait plus sûre d’un point de vue sanitaire.

Si vous avez le temps de lire en cette période de confinement, sachez que l’achat de livres physiques n’est pas l’unique solution. Amazon permet d’acheter de nombreux livres au format électronique, en téléchargement immédiat. En plus, des sites comme Lire en ligne et Gallica permettent de télécharger des livres libres de droits. Et si vous avez une mauvaise vue, il est toujours possible d’écouter des livres audio, téléchargeables sur des sites comme Audiocité, Bibliboom ou encore Littérature Audio.

À lire aussi Commerce : le client est-il vraiment roi ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.