Courir en musique : pour ou contre ?

Anne-Sophie O - publié le 24/06/2020 à 14:30

Nombre de sportifs, et plus précisément 75 % des runneurs, ne peuvent s'imaginer une seconde courir sans leur playlist de musiques préférées. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Tour d'horizon des avantages et des inconvénients de la course en musique.

Un besoin d'évasion

Courir est un moyen, pour beaucoup, de décompresser, de se changer les idées et surtout de se vider l’esprit. Cette envie d’évasion, pour ne pas dire besoin, se trouve parfois par le biais de la musique. En effet, de nombreux runneurs vous répondront que leur playlist musicale leur permet de s’isoler et de ne pas être perturbé par l’extérieur.

La musique fait de ce moment un moment de détente, qui permet d’évacuer tout le stress accumulé. Elle permet également de se recentrer sur soi-même afin de réfléchir posément à des sujets de préoccupations personnelles ou professionnelles, auxquels nous n’avons pas forcément le temps de penser au cours d’une journée déjà chargée.

 

La musique pour courir plus vite !

C’est bien connu dans le milieu du running : la musique donne des ailes ! Ou du moins, courir en musique permettrait de courir plus vite... Est-ce vraiment le cas ? Certains scientifiques, comme le professeur Costas Karageorghis, universitaire britannique reconnu, parlent d’une amélioration des performances de 15 %.

Comment est-ce possible ? Concentrés sur ce que nous écoutons, nous ne percevons pas notre run comme un effort et ne ressentons pas les douleurs de la même manière et nous laissons porter par la musique. D’ailleurs, les sportifs ayant des douleurs chroniques oublient celles-ci grâce à la musique qui leur permet de s’évader et de donner leur maximum ! Pas toujours une bonne idée toutefois... Généralement, mieux vaut tout de même écouter son corps : quand nous ressentons une douleur, c’est un signal d’alarme, notre corps nous dit « Stop ».

La musique pour faire passer le temps

Enfin, la troisième raison évoquée par les runneurs qui ne peuvent se passer de leur playlist musicale est le fait que la musique rend le temps moins long. En effet, lorsqu’on se lance dans des sorties longues, dépassant les 10 km, où l’on va courir 1h30 voire 2h, pas toujours facile d’être motivé du début à la fin. Aussi, se programmer une petite playlist permet de ne pas regarder sa montre toutes les 5 minutes n’attendant qu’une chose : que ça se termine !

Être à l'écoute de son environnement

Si courir en musique ne peut pas être contre-productif, cela peut parfois s’avérer dangereux... En effet, la musique, notamment lorsque le volume du son est poussé à son maximum, nous isole de notre environnement. Et, dans ce cas, nous ne sommes plus attentifs à ce qui nous entoure comme le bruit de la circulation et nous n’entendons donc pas les dangers arriver. Certains casques comme la marque AfterShokz permettent de ne pas s'isoler de l'environnement grâce à la transmission osseuse. 

De plus, aussi bien pour les runneurs que pour les runneuses, il est totalement déconseillé d’aller courir avec vos écouteurs sur les oreilles lorsque le soleil n’est pas levé ou qu’il est encore couché. En effet, quand la luminosité n’est pas bonne, vous ne voyez pas forcément tout ce qui vous entoure et les risques sont donc multipliés par deux.Enfin, avoir ses écouteurs sur les oreilles, nous rend nous-même dangereux. En effet, nous n’entendons pas forcément les piétons et il peut nous arriver de les bousculer car nous ne les avions pas vu arriver au coin de la rue.

 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.