Covoiturage Vs autopartage

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Le covoiturage et l’autopartage sont des moyens intéressants pour voyager moins cher. Quelles sont les différences entre ces deux concepts et comment en tirer le plus d’avantages ?

Deux concepts pour réduire les frais de déplacement

Le covoiturage n’est autre que le partage d’un même véhicule entre des personnes qui effectuent le même trajet. L’autopartage, consiste plutôt à mettre en place un parc automobile que des individus, qui se sont au préalable abonnés, puissent utiliser en toute liberté pendant une durée déterminée. Dans le cadre du covoiturage comme dans celui de l’autopartage, tous ceux qui utilisent les véhicules se partagent les charges. Pour un covoiturage entre particuliers, il existe un partage des frais de route entre le conducteur et les passagers. Pour ce qui est de l’autopartage, les abonnés se répartissent les frais d’entretien et de l’assurance du véhicule.

Des précisions sur les frais de déplacement

Dans le cadre d’un covoiturage, les frais liés à votre déplacement, à savoir le coût du carburant et les frais de péage sont à la charge de tous les passagers du véhicule. Ainsi, vous n’aurez pas à vous charger tout seul des dépenses liées au trajet. Ce qui n’est pas le cas pour l’autopartage. En effet, vous utilisez librement une voiture, même si elle ne vous appartient pas, mais pour ce qui est des dépenses engagées, elles restent à votre charge. Ce qui n’est pas forcément économique par rapport aux frais de déplacement lors d’un covoiturage.Dans un système d’autopartage, les frais de déplacement sont à la charge du conducteur. Si vous êtes propriétaire du véhicule, vous réduisez vos frais d’entretien et d’assurance puisque vous louez votre voiture lorsque vous ne l’utilisez pas. Si vous n’avez pas de voiture, ce système de location entre particuliers est un avantage si vous avez des besoins ponctuels. Vous ne payerez que les frais d’essence et de location au propriétaire du véhicule sans avoir à gérer l’entretien du véhicule.

Quid de la convivialité en autopartage et covoiturage ?

Le covoiturage est un concept convivial, puisque vous avez l’opportunité de nouer de nouvelles connaissances. Les sites spécialisés dans les covoiturages vous mettent souvent en relation avec de parfaits inconnus qui souhaitent profiter de votre voiture pour se rendre vers une destination précise. En partageant votre voiture avec vos collègues ou vos voisins, vous avez l’opportunité d’entretenir vos relations sociales. Comme vous vous connaissez tous, vous avez l’assurance de passer d’agréables moments tout au long du trajet.Si vous optez pour l’autopartage, la convivialité se limite à l’échange de voiture entre voisins lors de la remise des clés. Si vos expériences d’autopartage se limitent au parc de voitures en libre-service pour lesquels un contact entre propriétaire est loueur n’est pas nécessaire, il vous est assez difficile d’avoir ce contact humain et jovial qui caractérise le covoiturage.

Covoiturage et autopartage : des avantages communs

Le covoiturage comme l’autopartage sont tous le deux des concepts écologiques, dans ce sens où ils contribuent à limiter les émissions de gaz à effet de serre. En effet, quand le nombre de véhicules circulant diminue, le taux de gaz carboniques déversé dans l’atmosphère est aussi réduit. C’est d’ailleurs pour cette raison que les voitures qui entrent dans le cadre du covoiturage peuvent toujours circuler, quel que soit l’indice de pollution.En optant pour l’un de ces deux moyens de transport, vous apportez votre pierre à l’édifice dans la lutte contre les embouteillages. Il est évident que si le nombre de voitures présentes sur les routes diminue, les bouchons interminables des heures de pointe seront nettement moins importants, de même que le stress au volant. Plus encore, si les usagers de la route sont moins nombreux, son entretien reviendra moins cher, d’où une réduction des charges de la voirie.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.