Entretenir son vélo pour rouler serein !

Anne-Sophie O - publié le 04/06/2020 à 18:30

Les beaux jours arrivent et vous pensez sortir votre biclou pour une escapade ? C'est le moment de lui faire un check-up !

Un bon nettoyage pour le garder nickel

Un vélo, c’est comme une voiture, si le matériel est mauvais, la conduite ne sera pas agréable. Faire un entretien complet une fois par an est nécessaire pour rouler en toute sécurité. Nettoyer votre vélo (et pas seulement le cadre !) est la première chose que vous devez faire. Un seau d’eau chaude, une éponge et un peu de produit vaisselle suffisent pour le dégraisser. Rincez votre vélo avec un simple jet d’eau. Évitez la haute pression qui permet aux petites particules (sable, etc.) de s’incruster et de gripper vos équipements (dérailleur, freins...) Pour éviter que votre vélo rouille, essuyiez-le ensuite avec un chiffon doux.

Retrouvez aussi nos conseils pour bien choisir son vélo d'occasion. 

 

Le lubrifier pour éviter qu'il ne rouille

Après avoir nettoyé votre vélo, lubrifiez immédiatement avec une huile pour vélo la chaîne pour éviter qu’elle ne rouille ! N’oubliez pas non plus le dérailleur et les pédales. Il faut aussi vous occuper de la selle. Il suffit de démonter la tige, la graisser et remettre la selle à bonne hauteur pour éviter qu’elle ne rouille et qu’à la longue, vous ne puissiez plus l’enlever !

 

Régler ses freins pour ne pas avoir les cocottes !

Avoir un dérailleur bien réglé, ça signifie avoir moins les mains dans le cambouis ! Pensez donc à tester si le changement de vitesse se fait comme il faut. Recentrez aussi vos freins pour qu’ils soient à égale distance de la jante et vérifiez que la poignée du frein ne touche pas le guidon. Depuis quatre ans, la Fédération Professionnelle des Entreprises du Sport et des Loisirs organise l’opération « Diagnostic gratuit de votre vélo ». Se déroulant généralement fin mars/début avril, il permet de faire un check-up gratuit chez un professionnel. Plus d’informations sur Velostation.com Et pour éviter les frais inutiles, il est nécessaire de nettoyer régulièrement votre deux-roues à pédales. La pluie fait rouiller et le soleil abîme les pneus, conservez donc votre vélo à l’abri et essuyiez-le si vous venez de vous faire mouiller !

Ce qu'il faut vérifier avant de pédaler

Partir en excursion à vélo peut se faire sur un coup de tête, en respectant évidemment quelques vérifications. Quoi de plus terrible que de rentrer avec les mains pleines de cambouis ? Alors avant de prendre la route, il est important de vérifier certains points :

  • La pression des pneus : il n’y a rien de pire que de pédaler avec un pneu dégonflé, voire crevé. Et un pneu sous gonflé augmente le risque de crevaison ! Pensez également à bien serrer vos roues !Les freins : le vélo freine-t-il suffisamment ?
  • L’éclairage : parce qu’il est important d’être bien visible, vérifiez que vos lumières avant et arrière et autres dispositifs réflecteurs ne soient pas endommagés.
  • Le serrage de la direction : regardez si le guidon est aligné dans l’axe de la roue.
  • La selle : règlez la selle si elle n’est pas à la bonne hauteur et pensez à mettre un petit coup de serrage ! Pour éviter le vol de ton vélo, pensez à prendre un antivol en cas de petite pause bien méritée !  Et puisque faire du vélo, c’est également rouler en sécurité, pensez à avoir une sonnette et un gilet jaune pour signaler votre présence, mais aussi à prendre un casque même s’il n’est pas obligatoire.

Retrouvez aussi nos conseils pour bien choisir votre équipement de vélo. 

Réparation de vélo : à quel prix ?

Les ateliers de réparation facturent lourdement la note.

Entre 4 € pour la simple installation d’un accessoire à 120 € pour un montage de vélo, ce prix n’est évidemment que pour la main-d’œuvre. Ajoutez donc la pièce à acheter et le prix devient exorbitant. Alors, si vous avez un mécano à la maison, profitez-en pour partir à la chasse aux économies !

Pour les petites réparations, vous pouvez consulter les fiches pratiques de velo-reparation.fr. A vous rustines, colle et pompe à vélo ! Prix: 5 € maximum pour un kit rustines/colle. Économie : la main-d’œuvre ! Vous devez acheter du matériel ? Si vous pensiez pièces d’occasion ? Comptez 10 € pour une selle neuve contre 5 € en occasion. Économie : 50 %. Et si vous n’avez pas envie d’y mettre le prix, vous pouvez essayer d’aller chez le ferrailleur et peut-être y récupérer le matériel dont vous avez besoin. Coût : le déplacement !

Vous allez travailler en vélo ? Retrouvez nos conseils ! 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.