Pourquoi sommes-nous accros aux jeux vidéo ?

La rédaction - publié le 18/02/2020 à 09:15

Les jeux vidéo ne sont plus l'apanage des adolescents. Aujourd'hui, tout le monde se met à jouer. Mais pourquoi devenons-nous si accros aux jeux ?

Les supports changent

Auparavant, il fallait un écran de télévision et une console pour pouvoir jouer aux jeux vidéo, ce qui limitait les occasions de jouer. Actuellement, grâce au développement des tablettes et des téléphones portables, il est possible de jouer quasiment n’importe où, dans la rue, dans le métro, dans son lit, durant les heures de pause au boulot, ce qui nous rend facilement addictifs.Grâce au développement d’internet, il est aussi possible de créer une communauté de joueurs virtuels, ce qui rend les jeux tels que Clash of Clans très intéressants et addictifs. Il est possible de jouer seul sans pour autant se couper du monde. En jouant en ligne, nous formons un univers virtuel dans lequel nous nous complaisons et où nous tissons de nouveaux liens.

Certains jeux agissent sur notre psychisme

Les concepteurs des jeux vidéo ont innové grâce à leurs offres. Désormais, ils présentent des jeux sérieux qui permettent aux adultes d’entretenir leur capacité intellectuelle et leur mémoire, tout en s’amusant. C’est le cas des jeux tel que le sudoku, mais aussi des jeux avec des scènes d’objets cachés et de petits casse-têtes où le joueur doit faire travailler son cerveau pour mieux avancer. Certains jeux permettent également à certaines facettes de notre personnalité de s’épanouir. Ainsi, dans les jeux, nous pouvons faire preuve de sadisme et d’agressivité, sans que cela ait une répercussion quelconque sur notre vie réelle. Ainsi, nous pouvons utiliser les jeux comme exutoire, pour faire passer toute la frustration que nous ressentons tout au long de la journée.

Les jeux flattent notre égo ...

Les psychologues affirment que nous sommes accros au jeu parce que cela décuple notre égo. En effet, quand nous jouons, nous restons maitres de nos actions et ce fait d’avoir le contrôle nous plaît vraiment. Par nos actes dans les jeux vidéo, nous contribuons à faire ou à créer quelque chose, ce qui est très valorisant pour notre égo. Il y a toujours une quête à accomplir, un défi à surpasser ou quelque chose à créer dans les jeux et quand nous y arrivons, nous sommes tellement fiers de nous, que nous ne voulons pas que cela s’arrête. Le fait d’accomplir un nouveau niveau nous redonne confiance en nous et nous pousse à nous surpasser. C’est pour cela qu’une fois un niveau affranchi, nous le refaisons pour améliorer notre score et tâcher même d’avoir le meilleur score possible pour chaque niveau, quitte à y consacrer le plus clair de notre temps.

Jouer est à la mode

Autrefois, les joueurs à lunettes étaient considérés comme ringards et inintéressants. Aujourd’hui, être geek est à la mode et jouer aux jeux vidéo est devenu tendance, si bien que tout le monde s’y met. Le joueur n’a plus besoin de cacher sa passion. Il peut même s’en vanter devant ses collègues et ses amis, sans friser le ridicule. Le jeu devient aussi accessible à tous : les enfants comme les personnes âgées peuvent s’y adonner sans problème, ce qui fait du jeu un élément du patrimoine culturel. Parfois, le jeu s’incruste même dans un univers parfaitement inattendu comme dans les entreprises où le jeu vidéo peut être utilisé pour initier les nouveaux collaborateurs au fonctionnement de l’entreprise.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.