Deepfakes : du porno fictif plus vrai que nature

Anton Kunin - publié le 22/05/2020 à 13:00

Méfiez-vous, toutes les vidéos pornographiques que vous pouvez trouver sur Internet ne sont pas réelles. Les ordinateurs sont devenus si puissants qu’ils sont aujourd’hui capables de remplacer les visages pour faire apparaître des célébrités dans des situations embarrassantes.

Porno
Si vous entendez parler d'une célébrité dans une vidéo porno, sachez que c'est probablement un « deepfake ».

Près de 15.000 vidéos pornographiques créées de toutes pièces circulent sur Internet

La vidéo, considérée depuis toujours par les tribunaux comme preuve irréfutable, car elle est par définition inaltérable, ne l’est plus aujourd’hui. Dotés d’une puissance calculatrice considérable, et s’appuyant sur des milliers de clichés existants publiquement disponibles (ce qui est tout à fait réaliste dans le cas des célébrités), les ordinateurs ont « appris » à fabriquer des vidéos très réalistes où le visage de la personne est « remplacé ». Si certaines sont créées pour servir d’instrument de provocations politiques, l’immense majorité sont, sans surprise, des vidéos pornographiques.

Selon le rapport annuel de la société Deeptrace, qui se spécialise dans la recherche de telles vidéos pour le compte de personnalités, afin de protéger leur réputation, leur nombre s’élevait à 7.964 à fin 2018, et à 14.678 à fin 2019. Des vidéos créées à l’aide de cette technologie, 96% étaient pornographiques.

Des vidéos très peu chères à la fabrication

Ces vidéos sont principalement diffusées via 13 forums (notamment sur Reddit, 4chan, 8chan et Voat), totalisant 95.791 membres. Mais les sites porno « classiques » ne sont pas en reste : des 10 sites les plus visités, 8 accueillaient des vidéos « deepfakes » fin 2019. Sur les quatre plus grandes plateformes dédiées aux deepfakes pornographiques, ces vidéos ont recueilli 134.364.438 vues en 2019.

Si ce type de vidéos connaît un essor, c’est notamment parce que le coût de leur fabrication est étonnement peu élevé. Toujours selon l’étude de Deeptrace, sur Internet, des spécialistes proposent leurs services pour en créer à la demande. Le prix d’une courte vidéo avec un visage remplacé commence à 30 euros.

À lire aussi Pourquoi sommes-nous accros aux jeux vidéo ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.