Dépôt blanchâtre autour du sexe : nous vous expliquons ce qu'est le smegma

La rédaction - publié le 10/01/2020 à 12:00

Le smegma est un dépôt blanchâtre qui se trouve sur le gland de l'homme ou la vulve de la femme. Cette substance est produite naturellement par le corps.

Qu’est-ce que le smegma ?

Le smegma est une substance à la fois blanchâtre et pâteuse qui se trouve au niveau des organes intimes. Chez l’homme, le smegma s’accumule au niveau du sillon du gland, notamment sous le prépuce. Chez la femme, le smegma se situe autour du clitoris et au niveau du sillon qui se trouve entre les petites et grandes lèvres. Sa forme pâteuse et blanchâtre est due au fait que le smegma est constitué d’un mélange de sécrétion des glandes sébacées et des cellules mortes qui se trouvent à la surface de la peau. La présence de smegma est tout à fait normale et non pas le signe d’une infection quelconque. La quantité de smegma qui s’accumule dans les régions intimes varie en fonction des individus, de leur âge, mais également de leur hygiène corporelle.

Quel est le rôle du smegma ?

Chez la femme, le smegma a un rôle essentiellement hygiénique et lubrifiant. Elle sert à nettoyer le clitoris et à le lubrifier. Chez le garçon en bas âge, le smegma permet au prépuce de se décoller plus aisément par rapport au gland, ce qui diminue les risques de phimosis, une affection du pénis qui empêche le gland d’être décalotté. Chez l’homme adulte, la sécrétion de smegma a aussi un rôle lubrifiant. Elle contribue à maintenir l’humidité du gland, facilitant ainsi les rapports sexuels. L’odeur du smegma est modifiée au contact de l’air, de l’urine, des sécrétions vaginales, ou encore des produits d’hygiène intime. C’est pour cette raison que les spécialistes affirment que le smegma participe à la signature odorante de chaque individu. Cette signature odorante est à la fois personnalisée et sexuée. Autrement dit, l’odeur du smegma est différente d’une personne à une autre. Elle n’est pas non plus la même pour les hommes et les femmes.

Quelles sont les gênes dues au smegma ?

Le smegma est une sécrétion naturelle et normale du corps, mais une trop importante accumulation de cette substance peut entrainer une gêne. Au fil du temps, il peut en effet rancir et engendrer une odeur gênante perceptible de l’extérieur. Pour les hommes, la forte accumulation de smegma peut conduire à une balanoposthite qui est une inflammation du gland et du prépuce. L’orifice du prépuce devient trop serré, empêchant le décalottage. Le gland s’enfle alors et devient rouge et douloureux. Cette affection n’est pas très grave, mais elle peut être inconfortable. D’une manière générale, une application locale d’antiseptique permet de la soigner. Pour éviter d’en arriver là, il suffit d’adopter une bonne hygiène intime. Il faut ainsi laver la région intime à l’eau claire tous les jours. Dès l’adolescence, l’homme doit apprendre à se décalotter sous la douche afin d’enlever le smegma qui s’y accumule. L’utilisation de savon n’est pas très recommandée, car le savon peut parfois contenir des agents agressifs qui éliminent le film gras protecteur des zones fragiles et les assèchent.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.