Les meilleures positions sexuelles selon votre âge

Florian Billaud - publié le 17/02/2020 à 14:30

Faire l'amour est un acte relaxant par excellence, mais aussi très physique. À mesure que l'on vieillit, des changements s'opèrent dans le corps, ce qui peut rendre les ébats compliqués. C'est ainsi qu'en fonction de notre âge, il y a des positions à privilégier. Découvrez lesquelles !

Les meilleurs positions sexuelles entre 30 et 40 ans

Lorsque l’on passe la barre des 30 ans, et bien que l’on soit plutôt en bonne forme, les premières douleurs commencent à apparaître. Lombaires en première ligne ! Les raisons ? De mauvaises postures au travail, ou encore une première grossesse. Du coup, certaines positions sont très inconfortables. Mieux vaut viser celles qui soulagent les tensions de la colonne. C’est par exemple le cas de la cuillère et de la levrette.

Variez les positions entre 40 et 50 ans

Vers la quarantaine, en plus du dos, ce sont les hanches voire aussi les jambes qui font souffrir les femmes. Cela peut provenir de blessures, de déplacements osseux ou encore d’une sensibilité au niveau des nerfs. Si la levrette et la cuillère restent appropriées, pourquoi ne pas sortir des sentiers battus et oser des positions jusque-là inexplorées ? Parmi celles qui ménageront votre dos et vos membres inférieurs, le fer à repasser, grande variante de la levrette où la femme est allongée sur le ventre. Il y a aussi la position de la cowgirl inversée, qui consiste pour la femme à chevaucher l’homme allongé sur le dos, tout en lui tournant le dos pour lui offrir une vue imprenable sur la chute de ses reins.À noter : variante de la cowgirl inverséeLa cowgirl inversée a aussi ses variantes, comme la vague déferlante où l’homme est assis dans le lit au lieu d’être couché.

Les positions assises privilégiées à 50 et 60 ans

La ménopause aidant, il n’est pas rare que les femmes aient une baisse de désir aux alentours de la cinquantaine. Hommes et femmes peuvent aussi éprouver une certaine lassitude à pratiquer toujours les mêmes positions. Rien de tel, donc, qu’un peu de renouveau ! Pourquoi ne pas tester les positions assises, telles que l’amazone ou la chaise à bascule ?

Le sexe après 60 ans : les alternatives au missionnaire

Passée la soixantaine, douleurs articulaires, problèmes musculaires et autres maux de dos chroniques ont tendance à nous gagner. Mais impossible n’existe pas ! Pour changer du traditionnel missionnaire sans avoir à faire trop d’efforts, tentez les positions debout, telles que l’union du loup. Ici, l’homme se tient derrière la femme, laquelle prend appui sur une table, par exemple, en se penchant plus ou moins en avant. Sinon, il y a le nirvana : la femme s’allonge sur le dos, jambes l’une contre l’autre et bras rabattus en arrière, et son compagnon vient s’allonger sur elle.Bien sûr, à âge équivalent, tout le monde n’a pas le même capital santé. Sans en oublier vos envies et celles de votre partenaire, à vous d’adapter vos pratiques selon les possibilités de l’un et de l’autre. Rappelez-vous enfin qu’il n’y a pas besoin de se contorsionner pour éprouver du plaisir !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils lifestyle
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.