Bien nettoyer ses oreillers

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

Tandis que certains oreillers se lavent facilement en machine, d’autres ne requièrent aucun lavage. Pour vous y retrouver, voici quelques conseils qui vous aideront à bien nettoyer vos oreillers.

Comment nettoyer les oreillers à plumes et à duvet ?

Un oreiller à plumes ou à duvet est fragile. Pour le nettoyer, sans l’endommager, il convient de se référer aux recommandations du fabricant. D’une manière générale, celles-ci sont consignées sur l’étiquette d’entretien accolée à l’oreiller. Si le nettoyage en machine à laver est autorisé, vous pouvez nettoyer vos oreillers une à deux fois par an.Avant de mettre votre oreiller en duvet en machine, prenez le temps de vérifier qu’il ne comporte aucune trace de déchirure. S’il y en a, réparez-les avant de mettre votre oreiller dans la machine. Sans cela, les dommages risquent de s’aggraver et la garniture de vos oreillers va s’échapper de son écrin. Dans la plupart des cas, un lavage à l’eau froide suivant un cycle délicat est préconisé pour laver les oreillers en duvet ou à plumes. Cependant, s’ils comportent des tâches, vous pouvez opter pour un lavage en eau tiède. Si vous envisagez d’utiliser un détergent, optez pour un produit doux qui n’endommagera pas votre oreiller. Les produits javellisant sont déconseillés, car ils sont trop agressifs pour vos oreillers.

Comment nettoyer un oreiller synthétique ?

Tout comme l’oreiller à plumes, l’oreiller synthétique se lave à la machine. Pour éviter les dommages irréversibles, il convient de choisir un cycle délicat, en eau froide. En effet, si la température est trop élevée, les rembourrages de votre oreiller risquent d’être altérés. Pour ce qui est de la fréquence du lavage, il est conseillé de laver votre oreiller tous les deux mois. L’utilisation du détergent n’est pas interdite, cependant, il importe de l’utiliser en petite quantité.Lors du lavage, le rembourrage synthétique des oreillers a tendance à se mettre en boule, déformant ainsi l’oreiller. Afin d’y remédier, il suffit de mettre votre oreiller dans un filet en plastique à trou comme celui qui enveloppe les pommes de terre au supermarché et de serrer bien fort pour que l’oreiller soit comprimé. Rassurez-vous, l’utilisation de ce filet ne comporte aucun risque à condition de le nettoyer au préalable.

Comment sécher son oreiller ?

Il existe deux manières de sécher votre oreiller : en machine ou à l’air libre. Si vous optez pour le séchage à la machine, choisissez un programme air frais. Il faut compter au minimum deux heures pour que votre oreiller soit complètement sec. Après chaque cycle, retirez votre oreiller de la machine et tapotez-le afin d’éviter que le rembourrage ne se tasse.Si vous avez la chance de disposer d’un jardin et que le temps le permet, optez pour un séchage à l’air libre. Cela prendra certes plus de temps, mais vous réduisez votre consommation d’électricité en limitant l’utilisation de votre sèche-linge. De temps en temps, secouez les oreillers et retournez-les pour assurer un séchage uniforme. En effet, si l’oreiller n’est pas convenablement séché, des moisissures et de mauvaises odeurs peuvent apparaitre. Après le nettoyage, il arrive parfois que les oreillers soient un peu aplatis. Pour leur redonner un peu de leur gonflant d’origine, il suffit de taper dessus et de les secouer un peu.

Et si l'oreiller ne se lave pas ?

Certains oreillers comme ceux à mémoire de forme ou en latex, ne se lavent pas. En revanche, la housse amovible qui les recouvre se lave très bien à la machine. Afin d’empêcher que les acariens ne s’y installent, exposez votre oreiller au soleil et à l’air frais au moins une fois par semaine. Si votre oreiller est taché, frottez la tâche avec du linge humide et ensuite laissez l’oreiller sécher au soleil.

Tous les guides entretien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.