Comment laver un tapis peau de mouton ?

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

Si la peau de mouton ou peau d'agneau est très appréciée en décoration d'intérieur pour son côté authentique, chaleureux et scandinave, son utilisation au quotidien remonte à la nuit des temps. Source de chaleur et de douceur, le tapis en peau de bête est recommandé pour ses vertus naturelles. Mais comment le préserver ?

Point d’histoire : une utilisation ancestrale

L’utilisation des peaux de mouton est une tradition ancestrale de Scandinavie, que l’on doit aux habitants de ce pays où le climat rigoureux rend les hivers très rudes. Depuis toujours, les Scandinaves utilisent des peaux de bête pour prendre soin des bébés les premières années. Du berceau au landau, la peau de bête les accompagne comme un doudou.

Les vertus de la peau de mouton

La peau d’agneau a des caractéristiques thermiques exceptionnelles. Thermorégulatrice, elle emmagasine la chaleur en hiver et la retient en été. Lorsqu’il fait chaud, la laine absorbe l’excès d’humidité et laisse circuler l’air afin de garder les bébés bien au sec.Pas de risque d’allergie ! La laine de mouton empêche la concentration de poussière donc les acariens.

Deux procédés de fabrication

Il existe encore aujourd’hui des peaux fabriquées artisanalement et tannées à la main. Reproduisant les gestes d’autrefois et renouvelant les techniques ancestrales, les tanneurs perpétuent la tradition avec 2 types de procédés :

  • Le tannage Relugan, ou tannage médical

C’est un procédé respectant l’environnement. Naturellement dorées, les laines sont parfois colorées avec des colorants végétaux.

  • Le tannage Mimosa, ou tannage végétal aux extraits d’écorce d’acacia

Ici, la peau garde sa pigmentation naturelle révélant un côté plus rustique. Ce procédé de fabrication offre une douceur incomparable, idéale pour les bambins.

Astuces pour nettoyer une peau de mouton naturelle

La peau de mouton a des propriétés autonettoyantes et antistatiques limitant la concentration de résidus. Aérer, brosser et aspirer régulièrement sa peau d’agneau permet de l’entretenir facilement. Selon le tannage de la peau, il faut prendre certaines précautions.Les peaux traitées « Relugan » se lavent en machine. Programme laine, lessive douce et essorage minimum, comme pour vos pulls d’hiver !Attention au séchage ! Évitez toute source de chaleur proche qui donnera un aspect cartonneux au cuir.Les peaux traitées « Mimosa », elles, ne supportent pas la machine. Un linge humide, un peu de lanoline pure et de l’huile de coude viendront à bout des taches. Frottez localement et brossez ferme.Astuce contre les mauvaises odeurs ! Le bicarbonate de soude rafraîchit vos peaux de bête. Saupoudrez, laissez agir 12 h et aspirez. Ça sent bon le frais !

Et contre les taches ?

C’est une autre paire de manches. Il existe plusieurs astuces naturelles pour en venir à bout. Sciure de bois, ammoniaque, cristaux de soude, terre de Sommières, talc pour bébé, vinaigre blanc, savon de Marseille, sel de table... Nos grand-mères ont leurs recettes.Comment nettoyer une peau de mouton en poils synthétiques ?La peau de bête synthétique se nettoie comme la laine traitée « Relugan ». Vous pouvez choisir de la passer en machine en programme laine ou de la faire tremper dans votre baignoire. Pour cela, mélangez une lessive douce dans une eau tiède.Douce, moelleuse, chaude et douillette, la peau d’agneau est un vrai cocon. En tapis, jeté de canapé mais aussi bonnet, chaussons, moufles, manteau... la peau lainée se décline sous toutes les formes. Il ne reste plus qu’à l’apprécier sans modération !

Tous les guides entretien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.