Comment améliorer la production de son potager ?

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Il est toujours agréable de manger les légumes de son jardin. Pour prolonger ce plaisir, et pouvoir en manger encore plus, suivez nos conseils et améliorez le rendement de votre potager.

Soyez attentif aux besoins de vos plantes

Chaque plante qui compose votre potager a ses propres exigences pour bien se développer. Ainsi, si vous voulez que vos salades survivent après le repiquage, veillez à ne pas enterrer leur collet. En effet, plus le vent « battra » le collet, plus votre plante sera renforcée et plus elle sera résistante aux maladies cryptogamiques dues aux attaques des champignons.Pour avoir de beaux plants de tomates, enterrez la base de leurs tiges à 5 cm de profondeur. N’hésitez pas non plus à coucher la motte au fond du trou et à y mettre une poignée de feuilles d’ortie. Cela favorisera la reprise.Si vous envisagez de planter des plantes bulbeuses comme l’oignon, l’échalote ou encore l’ail, faites attention à l’humidité qui risque de les pourrir. Afin d’assurer un parfait drainage, plantez-les sur une butte surélevée à laquelle vous aurez préalablement ajouté du sable grossier.Vos courgettes, potirons, citrouilles et autres cucurbitacées ont besoin d’une terre fertile. Pour qu’elles se développent convenablement, mettez du compost ou du fumier mûr sur vos parterres. Creusez ensuite des trous de 5 cm de profondeur et disposez-y un poquet de grains. Recouvrez le tout d’une vitre qui permettra d’accélérer la germination.Les experts vous le confirmeront, le persil est capricieux. Afin de réussir votre semis, il est conseillé de tremper les graines, toute une nuit, dans de l’eau tiède. Comme le persil a besoin de fraicheur, éparpillez du marc de café dans le fond du sillon de semis avant d’y mettre les graines. Une fois les graines mises en terre, mettez dessus une toile de jute humide qui maintiendra toute la fraîcheur au sol.

Privilégiez les semis en pleine terre

Certaines plantes résistent mal à la transplantation. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de semer directement en pleine terre, mais pour cela, vous devez attendre le moment propice pour chaque plante. Pour les poireaux, par exemple, le semis en plein air s’effectue entre le mois de mars et le mois d’avril. Si vous voulez planter de la mâche, il vous faudra attendre le mois de juillet pour réaliser vos semis. La période favorable pour semer le chou-fleur en pleine terre se situe entre avril et mai. C’est aussi le moment idéal pour semer les courgettes. Pour les carottes, semer vos graines pendant le printemps, soit entre le mois d’avril et le mois de juin. Vous pouvez aussi profiter du mois de juin pour planter de l’arroche, cette plante qui ressemble à l’épinard.

Protégez vos plantes

Pour améliorer la production de votre potager, vous devez également protéger vos légumes de l’attaque des insectes. Pour cela, il n’est pas toujours nécessaire de recourir au pesticide. Une meilleure association des plantes est suffisante. Pour éloigner les piérides de vos choux, vous n’avez qu’à planter des œillets d’Inde à côté. Ces chenilles qui endommagent les feuilles et le cœur de vos choux ne supportent pas l’odeur de ces fleurs.Afin d’éviter que vos fraises ne servent de repas aux limaces, mettez une épaisse couche de paille broyée à leurs pieds. Vous pouvez aussi utiliser des paillettes de lin. En plus d’éloigner les gastéropodes, cette technique empêchera vos fruits de pourrir au contact du sol.Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour obtenir un potager plus productif. Il ne vous reste plus désormais qu’à vous fixer sur les variétés de légumes, de plantes potagères et d’herbes aromatiques que vous souhaitez cultiver

Tous les guides jardin
Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.