Les petits travaux de l'été : comment remettre à neuf son extérieur ?

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Repeindre ses volets, nettoyer les meubles de jardin, redonner un coup de neuf à sa terrasse. Tout doit être parfait pour accueillir les premiers barbecues de l'été !

Repeindre les volets en bois

Après un hiver rigoureux, vos volets ont perdu leurs belles couleurs d’antan. Alors pour redonner fier allure à vos battants, une petite couche de peinture s’impose. Pour cela, il faut d’abord décaper puis poncer les volets. Ensuite, appliquez une sous couche spéciale bois et attendez 12 à 24h pour poncer les derniers petits grains. Une fois tous ces efforts réalisés,vous pouvez enfin passer à la partie la plus intéressante du boulot : la peinture (laquée spéciale boiseries de préférence). Passez-en une couche, laissez sécher une journée et renouvelez l’opération pour la finition.A savoir : il est conseillé de peindre toujours ses volets à l’ombre.

Nettoyer la terrasse

Il est évident qu’après l’hiver, votre terrasse ressemble plus à un champ de bataille qu’aux photos des magazines. Alors, dès les premiers rayons du soleil, balai en main, il est temps de déblayer le terrain. Le tout sur un air de Zouk Machine, on nettoie, on balaye et on astique mètre carré par mètre carré la mousse incrustée.La solution écolo : après avoir arrosé à l’eau votre terrasse, venez y disperser des cristaux de soude. Laissez agir quelques heures et ensuite remouillez le tout afin de créer une mixture à répartir sur toute la surface. Pour finir, rincez l’ensemble au jet d’eau et frottez les dernières traces résistantes à l’aide d’un balai brosse. Et surtout, n’oubliez pas de porter des gants et des bottes en caoutchouc pour éviter de vous brûler la peau.Une terrasse fissurée ? Quelques mauvaises herbes s’y sont glissées ? Ce n’est pas très joli-joli, alors versez-y un peu de bicarbonate de soude et balayez dans les creux. Cet apport en sodium chassera les pissenlits et tous leurs amis.Attention aux terrasses boisées : elles nécessitent un entretien particulier pour ne pas abimer le matériau. Un peu de savon et d’huile de coude suffiront à éliminer toutes les impuretés. Votre grand nettoyage est terminé ? Pas tout à fait ! Une petite couche d’huile protectrice reste conseillée.

Astiquer les meubles de jardin

Avant de lancer les invitations pour votre Garden Party annuelle, n’oubliez pas de passer un petit coup de propre sur votre mobilier de jardin. Votre tables, chaises, transat tout y passe ! Mais en fonction de la matière, l’entretien ne s’effectue pas de la même manière.Mobilier en résine ou plastique : ils sont les plus faciles à nettoyer. Un peu d’eau et de savon suffisent généralement à venir à bout des taches les plus tenaces. Chez les plus écolo, la recette, c’est terre d’argile + eau. Pour faire briller, lustre votre mobilier avec un blanc d’œuf monté en neige appliqué au chiffon.Mobilier en teck : particulièrement résistant à l’humidité, la grisaille reste pourtant inévitable. Le remède : appliquer (à l’aide d’un chiffon ou pinceau) de l’huile de teck ou de lin. Quelques minutes suffisent pour que votre mobilier retrouve son aspect satiné d’antan.

Désengorger la gouttière

Nettoyer la gouttière, quelle galère ! Alors avant de jouer les équilibristes sur votre échelle, pensez à vous équiper comme il se doit. Le seau dans une main, un tuyau d’arrosage sous le bras et des gants bien épais au bout des doigts, vous êtes fin prêt pour votre mission. Une dernière chose, vérifiez que votre échelle est bien stable pour éviter de vous casser la bobine dès les premières marches. Tout est ok ? Vous pouvez vous lancer !La première étape consiste à retirer toutes les feuilles mortes et autres branchages qui pourraient boucher votre gouttière. Ensuite, faites couler de l’eau pour la nettoyer mais aussi vérifier qu’elle n’est pas obstruée.Le plus : au lieu de jeter vulgairement vos débris « verts » à la poubelle, pensez à les utiliser comme compost pour votre potager par exemple.

Désherber les allées

La loi du plus fort fait rage dans la broussaille. Les mauvaises herbes entrent en compétition avec nos cultures et cherchent coûte que coûte à s’immiscer dans notre jardin. Bien plus malignes qu’on ne le pense, ces plantes sont à l’affût de la moindre faille et c’est souvent dans nos allées que nous constatons leurs apparitions. Alors pour éviter les dégradations de nos jolies pierres bien agencées, mieux vaut de suite les éliminer.L’astuce économe : une fois que vous avez fini de cuire vos pâtes, légumes ou riz, recyclez votre eau de cuisson (bouillante) en la versant sur les mauvaises herbes.La mixture efficace : si l’eau chaude ne suffit pas, laissez macérer des orties dans de l’eau pendant 4 à 5 jours. Ensuite utilisez l’arrosoir pour faire disparaitre les herbes rebelles (une dizaine de tiges d’orties suffisent pour 200 litres d’eau).

Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.