Potager facile : Comment planter et cultiver les tomates ?

La rédaction - publié le 03/09/2019 à 14:30

Voilà une plante qui, sans être difficile, mérite quelques attentions et quelques conseils. Si vous n'êtes pas un jardinier confirmé, mieux vaut commencer par cultiver des plants de tomates achetés en jardinerie, plutôt que de vous atteler aux semis de tomate. La tomate est un fruit que vous prendrez plaisir à regarder "pousser" puis mûrir. Choisissez quelques plants de variétés différentes, par exemple, cultivez des tomates cerises, que vous prendrez plaisir à consommer plus rapidement, plus une ou deux autres variétés que vous pourrez déguster en salade et cuisiner !

Comment planter les tomates ?

Tout d’abord, ne plantez les tomates qu’une fois tout risque de gel éloigné. Suivant votre région, vous débuterez la plantation des pieds tomates à partir du mois d’avril et jusqu’au mois de mai. Plantez-les en situation abritée. Les tomates, pour donner le meilleur d’elles-mêmes, doivent recevoir beaucoup de soleil. C’est lui qui leur permet de révéler leurs saveurs et leur superbe couleur. Un pied de tomate mesure de 60 entimètres de hauteur à plus d’1 mètre. Tuteuré solidement et à l’abri du vent, le plant de tomate se développera d’autant mieux.

Un sol riche et léger :

On l’a dit plus haut, les plants de tomates ont besoin de soleil, mais ils ont également besoin aussi d’un sol humifère, c’est à dire riche en humus. Au moment de la plantation, amendez le sol en compost. Ne confondez pas compost et terreau, car en réalité, malgré sa couleur, le terreau n’est pas suffisamment nourrissant pour un légume fruit, comme la tomate !Info radins : savez-vous que dans les centres de traitement des déchets, on trouve, de plus en plus souvent, des sacs de compost gratuits. Ils sont réalisés à partir des dépôt "verts" des habitants et des services des espaces verts des municipalités !

Planter un pied de tomate :

Choisissez une exposition soleil et près d’un mur ou une haie-clôture. Creusez un trou d’environ 20 cm de profondeur, plus ou moins une demi-bêche de hauteur et placez-y du compost. Mélangez la terre restante avec le même volume en compost et replacez la terre. Placez le tuteur dans le sol dur, il tiendra d’autant mieux. Placez le plant de tomate, non pas tout à fait à la verticale, mais légèrement incliné, vers le tuteur. Une partie de la tige peut être enterrée, elle produira des racines qui alimenteront le plant, pour d’encore plus belles tomates ! Vous pouvez ajouter un engrais bio à libération lente. Comblez bien avec le reste du mélange terre du jardin et compost. Tassez sans abimer plant de tomate et arrosez largement le pied et surtout jamais les feuilles.

Des tomates à bonne distance :

Selon les variétés choisies, il faudra absolument laisser une distance suffisante entre les plants de tomates. Un seul pied peut nécessité un espace de 80 centimètres. L’idée ici est d’éviter que les plants de tomates ne reçoivent de l’ombre. Pour des tomates cerises, une distance de 40 centimètres sera suffisante.

Fertilisez les tomates :

Fertiliser, c’est nourrir. Tout au long de sa croissance, le plant de tomate doit être "alimenté" pour produire sa fructification. Ajoutez du compost bien mûr, que vous placerez au pied du plant de tomate. Arrosez également avec du purin d’ortie dilué, toutes les 2 semaines. Supprimez les gourmands qui pompent l’énergie de la plante inutilement.La récolte intervient pendant l’été en général vers le mois d’août.Conseil radins :Pulvérisez sur les feuilles cette fois avec du purin d’ortie. Il va fertiliser d’une part, mais le purin d’ortie va avoir une action protectrice contre les maladies comme l’oïdium.Infos Prix :Un sac de compost bio coûte moins de 20 euros pour 50 litres.Plus d’infos sur jaime-jardiner.com

Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.