7 astuces pour rentabiliser sa maison

La rédaction - publié le 16/02/2020 à 14:30

Augmenter ses revenus grâce à votre maison, ne s'improvise pas ! Découvrez tous les bons plans pour que votre logement vous rapporte un maximum.

Louez une chambre à un étudiant

Fiscalement intéressante, peu contraignante et souvent créatrice de liens humains, la location d’une chambre dans sa résidence principale à un étudiant se révèle être une expérience positive. Tous ceux qui disposent d’une pièce libre, peuvent y loger un étudiant. Il faut évidemment qu’il ait accès à une salle de bains. C’est un bon moyen d’arrondir vos fins de mois tout en ayant de la compagnie. Bien que la location meublée implique un petit investissement au départ, les frais sont vite compensés par le loyer. Par exemple, une chambre de 15 m² se loue autour de 250 € par mois dans une ville de province et entre 450 et 490 € à Paris. Pour en savoir plus, voir notre dossier Louer une chambre à temps complet.

Louez votre maison pendant vos vacances

Vous partez en vacances et votre logement va être à l’abandon durant tout ce temps... Pourquoi ne pas louer votre habitation à d’autres vacanciers qui viendraient se dépayser dans votre région durant votre absence ? La location de sa maison pendant les vacances reste un moyen très prisé par les propriétaires d’une résidence principale ou secondaire pour rentabiliser leur patrimoine. Cette méthode est extrêmement intéressante lorsque la résidence est située dans une commune touristique ou à un endroit avec vue panoramique. De cette manière, vous pouvez profiter de vos vacances tout en percevant un revenu des loyers mensuels ou journaliers que vous avez fixés. Ainsi, une maison située près de Dinard (Ille-et-Vilaine) peut rapporter jusqu’à 300 € par semaine en mai, juin et septembre, et 500 € en juillet et août. Dans les régions privilégiées par les vacanciers aisés, comme à Saint-Tropez ou à Cannes, une villa peut être louée plus de 85.000 € par mois, et plus de 21.000 € chaque semaine. Astuce : l’architecture du logement est un véritable atout : les habitations atypiques telles que les yourtes ou les péniches attirent les touristes à la recherche d’expériences nouvelles.

Proposer des chambres d'hôtes

Si votre maison est belle et grande et qu’elle comporte plusieurs chambres, vous pouvez apporter quelques aménagements et la transformer en chambres d’hôtes. Attention tout de même, il faut savoir que la gestion de chambres d’hôtes requiert une disponibilité permanente. Vous devrez en effet assurer la gestion complète de vos chambres d’hôtes et l’accueil de vos hôtes. Par exemple, comptez jusqu’à 6h de votre temps par jour pour l’accueil. Mieux vaut le savoir avant de se lancer. De plus, un tel changement de vie nécessite un certain investissement financier. Comptez en moyenne 12 000 € par chambre. En l’occurrence, des chambres d’hôtes de 1 épi vous coûteront chacune 3 600 €, et plus de 17 300 € pour les 3 épis. Toutefois, malgré les exigences et les sommes à investir, les chambres d’hôtes sont assez rémunératrices. Astuce : les chambres d’hôtes avec table sont plus rentables puisqu’elles font augmenter le taux de remplissage d’environ 20 nuitées en moyenne. A voir également, l’article Comment louer son logement principal pendant les vacances ?

Louez votre garage ou votre place de parking

Vous possédez un garage ou une place de parking dont vous n’avez pas tout le temps besoin ? Pourquoi ne pas le ou la louer pour vous faire un peu d’argent ? La location en elle-même n’est soumise à aucune réglementation spécifique. Généralement, propriétaire et locataire définissent ensemble des conditions, qui sont, elles, régies par la loi. C’est pour cette raison, qu’il est conseillé de mettre en place un contrat ! Par exemple, en louant sa place de parking non utilisée, cela peut rapporter jusqu’à 2 500 € par an. Mais attention, les revenus générés sont imposables. Pour en savoir plus, vous pouvez aussi lire notre article Comment louer sa place de parking ?

Cultivez un potager

Si vous disposez d’un bout de terrain, ou d’un balcon et que vous avez la main, pensez à cultiver un potager. Cette option vous donne l’opportunité de réaliser une économie sur l’alimentation et de profiter des légumes et des fruits bios de votre jardin. Un potager bien entretenu compense la baisse du pouvoir d’achat, surtout en cette période de crise. A titre d’exemple, des graines ne coûtant pas plus de 10 € peuvent nourrir toute une famille durant toute une année. Autre exemple : un sachet à 5 € renfermant des graines de 10 légumes différents permettrait à une main verte d’économiser jusqu’à 5 000 €. Ces sommes, allouées à une partie de l’alimentation, pourront par conséquent servir à autre chose ou être épargnées. Astuce : pensez à troquer vos fruits et légumes en ligne ! En effet, LePotiblog.fr est le premier site Internet destiné à mettre en relation les particuliers et petits producteurs qui veulent échanger, vendre ou simplement céder le surplus de production de leur potager avec les internautes qui souhaitent s’approvisionner en produits frais et locaux.

Prêtez sa maison pour des tournages

Dans la liste des locations, vous avez la possibilité de mettre votre résidence à la disposition des sociétés de production de films moyennant une certaine somme. Votre maison peut être transformée pour l’occasion en un plateau de tournage de film ou de publicité, si ses caractéristiques et son emplacement intéressent les producteurs. Ce sont généralement les belles résidences situées en Île-de-France qui attirent le plus les réalisateurs. Celles-ci étant plus faciles d’accès et proches des différents raccordements tels que l’électricité ou l’eau. Cependant, les manoirs, les châteaux, les maisons traditionnelles, les résidences situées dans les montagnes, les granges, etc. ont également la cote. La location d’une maison pour un tournage de film peut rapporter entre 1 500 à 3 000 € par jour. Les maisons de production peuvent parfois proposer plus si la maison présente des atouts incontestables et si aucune modification n’est à entreprendre sur le bien. Néanmoins, il faut que la maison s’étale au moins sur 100 m², avec un salon de plus de 44 m², une cuisine et des chambres de plus de 19 m². Conseil : si vous vous pensez concerner, n’hésitez pas à contacter des agences de location : 20000 lieux, Cast Things, etc.

Mettez un panneau publicitaire dans votre jardin

Si votre maison profite d’une zone passante et qu’un panneau publicitaire installé dans votre jardin s’intègre sans problème au paysage sans nuire à l’harmonie de votre environnement, vous pouvez rentabiliser votre maison en louant l’emplacement aux sociétés de publicité. Pour cela, vous devez contacter les sociétés d’affichage qui pourront être intéressées par votre proposition. La société intéressée par votre proposition fera les démarches administratives nécessaires pour obtenir l’autorisation auprès de la mairie. La taille du panneau et le type du support seront définis dans cette autorisation. Attention, il est conseillé de bien vérifier le contrat et de négocier certains points au besoin. Vous pouvez, par exemple, demander d’avoir un droit de regard sur les publicités qui seront affichées dans votre jardin afin qu’elles n’aillent pas l’encontre de vos principes. En général, les contrats de ce genre sont signés pour plusieurs mois, voire plusieurs années. En moyenne, un panneau publicitaire dans son jardin peut rapporter entre 100 et 6 000 € par an, dépendant essentiellement de l’emplacement de votre maison, mais aussi de la société avec qui vous avez passé un accord. Nous vous invitons à lire également l’article Les panneaux publicitaires : une action rentable et simple!

Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.