Louez vos meubles au lieu de les acheter !

Anton Kunin - publié le 14/07/2020 à 13:00

À l’heure où certains préfèrent louer une voiture pour quelques jours voire quelques heures au lieu d’en acheter une, prendre un vélo en libre-service le temps d’un court trajet ou louer une robe pour une occasion spéciale pour la restituer le lendemain, plusieurs sociétés proposent de louer… des meubles !

Meubles
Pour meubler son appartement, on n'a pas forcément besoin d'acheter les meubles.

Tout le monde n’est pas forcément prêt à acheter

Jadis, être propriétaire de quelque chose rassurait. Mais les mœurs évoluent. De nos jours, bon nombre de gens privilégient la praticité et réfléchissent à deux fois avant d’acheter quelque chose. Salariés en mission de quelques mois, militaires, étudiants… : quand on s’installe pour pas longtemps, tout le monde ne va pas acheter un canapé ou un lit pour subir le casse-tête de sa revente quelques mois plus tard. Car en effet, si on n’en a pas besoin dans la durée, pourquoi acheter ?

C’est aux personnes qui ont l’habitude de raisonner en ces termes que s’adressent les services de location de meubles et de l’électroménager. Sur le marché français il y en cinq principaux : SeMeubler, MoveAndRent, Homat, Ameublea et LocAndRoll.

Des meubles très abordables à louer au mois

Chez LocAndRoll on peut par exemple louer un ensemble de table et six chaises de salle à manger à partir de 18,80 €/mois, un canapé à partir de 10,20 €/mois, un fauteuil à partir de 6,15 €/mois, un bureau à partir de 4,50 €/mois… Il en va de même pour l’électroménager : un fer à repasser est proposé à partir de 0,40 €/mois, un aspirateur à partir de 2,40 €/mois, un réfrigérateur à partir de 6,70 €/mois par exemple.

La location de meubles et de l’électroménager peut aussi intéresser les bailleurs. Car il faut savoir que proposer une location meublée plutôt qu’une location non meublée est plus avantageux sur le plan fiscal. Si vous proposez une location meublée et que vos recettes ne dépassent pas 70.000 € par an, vous bénéficiez d’un abattement de 50%. Si vous mettez en location un logement non meublé en revanche, l’abattement est de 30%, et ne s’applique que si vos recettes sont inférieures à 15.000 € par an.

À lire aussi : Comment louer un ordinateur ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.