Toiture végétalisée : quand économie rime avec écologie !

La rédaction - publié le 05/03/2020 à 09:15

Encore peu développés en France, les toits végétalisés sont à long terme un investissement plutôt économique et écologique ! Comment faire, grâce à ce système, des économies d'énergie sans se planter ?

Toit vert : un nouveau terrain pour les économies d'énergie !

Cette installation fait partie de l’éco-habitation. Le principe du toit végétalisé est simple : il consiste à déposer de la terre (un substrat) et des plantes sur le toit de votre maison, ce qui remplira le rôle d’isolant. Associé à un ensemble de solutions écologiques (des matériaux récupérés, la gestion des eaux de pluie, le traitement des eaux usées), c’est un moyen de faire de belles économies d’énergie !Une toiture végétalisée se compose des principaux éléments suivants :

  • L’élément porteur de la toiture (en béton, en acier ou en bois);
  • Une couche éventuelle de drainage et de filtration ;
  • Un substrat de croissance (un mélange de terre, du compost végétal, etc.) ;
  • Un tapis végétal pré-cultivé.

A savoir : cette toiture verte peut accueillir différentes sortes de végétaux (sédums, plantes grasses ou de rocaille, etc.) L’aspect des plantes change en fonction des saisons et de la floraison.

Les avantages :

Au niveau thermique : la toiture végétalisée est une excellente solution d’isolation thermique : vous pouvez réduire d’environ 40% les variations de température. Elle atténue considérablement les pics de température, permettant de garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été !Au niveau durable : c’est cette atténuation importante des pics de température qui augmente la longévité du toit.A savoir : un toit classique a une durée de vie de 10 à 20 ans, tandis qu’un toit végétalisé peut durer plus de 50 ans !Au niveau phonique : la terre est également un excellent isolant contre le bruit.Un entretien faible : en général 1 à 2 visites par an, puisque l’eau et les nutriments sont en grande partie apportés naturellement.Au niveau esthétique : avoir un toit végétal, c’est quand même la classe ! Ça embellit forcement votre maison contrairement à de vulgaires ardoises. Si vous installez certaines sortes de plantes, elles feront fuir les moustiques !

Installer son toit végétalisé : à quel prix ?

Le prix d’une toiture végétalisée varie entre 80 et 300 euros/m² suivant le type de pose et la surface à traiter.L’inconvénient majeur de ce système écologique est évidement son prix : en moyenne 4 à 5 fois plus cher qu’un toit normal mais l’économie annuelle peut aller jusqu’à 3 255 euros pour une surface de 500m² !A savoir : plus votre toiture est petite et pentue, plus le prix au m² sera élevé.Si vous souhaitez installer un toit végétalisé ou avoir une idée des prix, 5 devis gratuits de spécialistes vous sont offerts, n’hésitez pas et renseignez vous !

Des aides pour financer son toit vert

Ces aides dépendent de la collectivité territoriale à laquelle vous appartenez : par exemple, en région Ile-de-France, il existe une aide de 45 euros/m² de végétation pour inciter à la végétalisation des toitures franciliennes.Si vous habitez en Hauts-de-Seine, votre collectivité prend en charge de 80% du surcoût dans la limite de 48 euros/m², donc renseignez-vous vite en mairie.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.