Engager des pros à moindre frais

Mustapha Azzouz - publié le 13/02/2020 à 15:00

Améliorer son intérieur passe parfois par quelques gros travaux. Pour être certain du résultat, faire appel à des professionnels ne coûte pas toujours plus cher, à condition de savoir mettre en concurrence des devis et négocier le prix !

Faire établir un devis gratuitement

Le devis est le point de départ de tous les travaux, du moins lorsque la somme dépasse les 150 euros. Contrairement aux idées reçues, l'établissement d'un devis n'est pas toujours gratuit. Il faut donc être vigilant sur ce point et se renseigner toujours au préalable pour savoir à quelle sauce vous serez mangé ! Ce serait dommage de se retrouver avec une somme à débourser pour rien ! Surtout qu'il est toujours recommandé d'en faire plusieurs pour pouvoir comparer les tarifs et choisir le meilleur compromis qualité/prix !

Pour vous faciliter la tâche mais aussi vous faire gagner un maximum de temps, radins.com a déniché quelques sites vous permettant d'obtenir gratuitement 3 à 5 devis en fonction de vos besoins. Avec renovationman, Keltravo ou encore 123devis, il vous suffit de spécifier vos besoins et vous recevez directement dans votre boite mail, généralement sous 48h, les propositions de plusieurs prestataires près de chez vous !

Rapide, malin et gratuit : pourquoi s'en priver ? Vous avez ensuite tout loisir de recontacter les sociétés, ou non, pour approfondir votre projet. C’est également un très bon moyen de chiffrer vos travaux et, éventuellement, de revoir votre financement.

Négocier votre devis avant de lancer vos travaux

Le devis a valeur de contrat dès lors qu'il est signé par le client et l'entrepreneur. On ne revient donc pas sur le montant après la signature. Il est donc indispensable d'engager les négociations avant. Là aussi, il y a quelques astuces pour faire baisser la facture :

  • Il n'est pas rare de se retrouver avec du stock de matériaux à la fin des travaux. Garder une dizaine de carreaux de carrelage dans le cas où un remplacement serait à prévoir, d'accord. Mais de là à conserver 10m² supplémentaires, cela peut alourdir considérablement la facture. Alors on vérifie consciencieusement les matériaux. Au besoin, vous pouvez utiliser un outil de calcul proposé par le site Leroy Merlin. Peinture, papier peint, béton : entrez la surface à couvrir et vous obtiendrez une estimation du matériel nécessaire pour vos travaux. Vous serez ainsi sûr de doser au plus juste vos besoins. Si la différence entre le matériel nécessaire et celui proposé est trop important, n’hésitez pas à renégocier à la baisse.
  • À chaque saison ses travaux : faire poser une terrasse au début de l'été ou faire changer un chauffage en plein mois de novembre, ce ne sont pas les moments les plus judicieux pour effectuer ce type de travaux. Lors de ces périodes, les prestataires ont un planning déjà bien chargé. Lors de périodes plus creuses, ils seront plus enclins à négocier le prix des travaux !
  • Comparer les prix des matériaux nécessaires avec ceux disponibles dans la grande distribution. Même si les prestataires passent par des grossistes, il arrive qu'avec de grandes promotions, vous trouviez de meilleurs prix dans votre magasin de bricolage, à qualité équivalente. Vous pourrez alors lui en parler et il pourra profiter de cette bonne affaire pour faire baisser votre devis.
  • 3 ouvriers sont-ils vraiment indispensables pour poser une douche ? La location de cet élévateur ne pourrait-elle pas être remplacée par un échafaudage ? L'utilisation d'un pistolet à peinture vaut mieux qu'un rouleau ? Avec un peu de jugeote, vous pouvez également essayer d'évaluer grosso modo le matériel ainsi que la main d'œuvre nécessaire pour vos travaux. Si tout vous semble disproportionné, tentez d'obtenir des explications et une ristourne par la même occasion.

Le prix ne fait pas tout ! Le résultat est aussi important, et rogner sur tout peut entraîner quelques malfaçons plus ou moins graves en fonction du type de travaux. La confiance doit donc régner entre le prestataire et son client. Avant de signer votre devis et de vous engager, n'hésitez pas à vous renseigner sur l'entreprise via Internet ou à être mis en relation avec d'autres clients ayant déjà bénéficié des services de cette entreprise pour connaître leur satisfaction. Le bouche-à-oreille est également un excellent moyen de trouver l'artisan qui pourra vous satisfaire sur le plan de la qualité, mais aussi du prix.

Attention à la TVA

La TVA sur les travaux n’a pas toujours le même taux. En effet, selon les améliorations et changements que vous souhaiterez faire dans votre logement, le professionnel qui réalisera les travaux pourra vous présenter un devis avec une TVA à 10 % ou à 5,5 %.

Pour bénéficier du taux à 10 %, il faut réaliser des travaux dans un logement d’habitation (résidence principale ou secondaire) achevé depuis plus de 2 ans. Si ce n’est pas le cas, alors vos travaux écoperont d’une TVA à 20 %. Il peut s’agir d’une maison, d’un logement dans un immeuble collectif, d’une péniche amarrée, d’un logement de fonction ou encore d’une dépendance d’un local d’habitation. Le propriétaire (bailleur comme occupant), mais aussi un syndicat de copropriétaires, une SCI ou un locataire peuvent initier des travaux bénéficiant d’une TVA à 10 %. Sont concernés, les travaux « d’amélioration, de transformation, d’aménagement ou d’entretien ».

Le taux à 5,5 % ne sera accordé que pour des travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique. Installation de pompe à chaleur, isolation thermique, pose d’un appareil de régulation de chauffage sont quelques-uns des travaux facturés à 5,5 %. Les travaux induits par un nouvel aménagement visant à améliorer la performance énergétique (déplacement de radiateurs ou la dépose de sols par exemple) bénéficieront eux aussi d’une TVA à 5,5 %. Ils devront cependant être effectués dans les 3 mois après la date de facturation des travaux énergie.

Pour espérer en bénéficier, les travaux doivent être effectués par un artisan. Cette réduction sera donc appliquée sur la main d'œuvre, mais également sur le matériel fourni par ses soins. Si vous souhaitez acquérir vous-même les matières premières et les faire poser par un artisan, seule la main d’œuvre bénéficiera du taux de 10 % ou 5,5 % (et seulement si vous bénéficiez d’un taux réduit). Une TVA de 20 % sera appliquée à vos achats. Autant vous dire que cela est rarement avantageux.

Lorsqu’on n’a ni l’envie, ni le temps, ni même les compétences pour réaliser des travaux dans son logement, faire appel à un professionnel peut faire craindre de grandes dépenses. Avec un certain sens de la négociation et quelques petites astuces, on peut parfois s’en sortir pour moins cher ! Alors avant de vous lancer seul dans de grands travaux, essayez de savoir si utiliser les services d’un prestataire ne serait pas plus avantageux : à vos calculettes ! Si faire les travaux vous-même revient moins cher, il existe encore quelques astuces pour réduire la facture.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.