5 règles pour isoler vos combles

Florian Billaud - publié le 12/09/2019 à 14:30

Dans une maison neuve ou existante, les combles ont un impact non négligeable sur la facture énergétique. Il est donc important de penser à leur isolation, qu’il s’agisse de combles aménagés ou de combles perdus. Qualité des matériaux d’isolation, performance, ventilation sont parmi les 5 règles incontournables pour isoler vos combles de façon optimale.

Règle 1 : Isolez vos combles avant de choisir un chauffage

N’investissez dans un système de chauffage qu’une fois l’isolation de vos combles achevée. Vous éviterez les dépenses inutiles. Le coût des travaux permettant d’isoler cette partie de l’habitation se répercute à long terme, car les besoins thermiques baissent considérablement grâce à des isolants de qualité. Après les travaux, effectuez un bilan thermique afin de vous assurer que le système de chauffage déjà en place est cohérent. Généralement, après avoir isolé des combles, un chauffage de puissance moyenne est amplement suffisant.

Règle 2 : Respectez la RT 2012 pour de meilleures performances

Avant d’entreprendre des travaux en vue d’isoler des combles, choisissez des matériaux respectueux des normes en vigueur. Il s’agit actuellement de la réglementation thermique 2012 ou RT 2012 qui fixe des exigences de performance bien précises. La performance d’un isolant s’apprécie en termes de résistance thermique notée R à laquelle on attribue un coefficient. Plus R est importante, plus le matériau a de capacités isolantes et empêche la chaleur de le traverser.Pour isoler des combles dans une maison neuve, le matériau choisi doit afficher au moins R = 8 m².K/W (soit un coefficient de 8 au mètre carré-Kelvin par Watt). C’est un critère d’éligibilité au crédit d’impôt.Bon à savoir : Le cas des bâtiments existantsLa réglementation n’est pas aussi intransigeante pour l’isolation des combles dans un bâtiment existant. Toutefois, si vous souhaitez bénéficier de crédits d’impôts pour rénover votre ancienne habitation, choisissez des isolants de type R = 7 m².K/W.

Règle 3 : Isolez des combles tout en optimisant l’espace

Un isolant optimum est plus épais qu’un simple isolant de complément. Or, poser un matériau très performant entraîne une perte de surface. Pour isoler des combles sans perdre trop d’espace, vous disposez de deux solutions :Isoler les combles par l’extérieur, une possibilité permettant d’obtenir une excellente isolation.Isoler les combles par l’intérieur en posant un isolant mince à faible coefficient d’isolation thermique (noté λ), mais à haut coefficient de résistance thermique (R).

Règle 4 : Installez un système de ventilation après l’isolation des combles

Une excellente ventilation est indispensable pour éviter en été une accumulation de la chaleur sous les combles. Vous pouvez par exemple poser une VMC double flux et l’activer chaque soir afin de rafraîchir cette zone de l’habitation. Une ventilation utilisée à bon escient dans des combles bien isolés peut vous dispenser d’investir dans un climatiseur. Vous faites des économies et profitez d’un confort intérieur optimum.

Règle 5 : Faites isoler vos combles par un professionnel certifié RGE

Pour être éligible au crédit d’impôt lié à l’isolation des combles, il est obligatoire de faire réaliser les travaux par un professionnel reconnu garant de l’environnement ou RGE. Ce label garantit que le professionnel respecte les critères de qualification imposés par la réglementation. Les matériaux fournis doivent également répondre à ces normes. Il peut s’agir de toiture-terrasse, de planchers de combles perdus ou encore de rampants de toiture et plafonds de combles.L’isolation des combles s’avère indispensable pour augmenter la surface habitable d’une maison, car vous pouvez y installer des chambres, une salle de bains ou toute autre pièce. En posant des isolants performants, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt et optimisez le confort de l’ensemble de votre habitation.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.