Le crédit de développement durable, qu’est-ce que c’est ?

Mustapha Azzouz - publié le 07/02/2020 à 17:00

Vous avez envie de réduire la facture d’électricité avec des panneaux solaires, ou mieux isoler votre maison pour éviter les pertes d’énergie. Le souci est que vous ne savez pas vers quel mode de financement vous diriger. Pensez au crédit de développement durable !

Qu'est-ce que le crédit de développement durable  ?

La notion de développement durable ne vous est pas étrangère. Pour cause, vous voulez même faire des travaux dans votre maison afin de gaspiller moins d’énergie et faire des économies, mais le budget n’est pas forcément dans les caisses. Pour vous accompagner, les banques ont créé un prêt pour vous aider à préserver l’environnement : le crédit de développement durable.

Pour la petite histoire, il a été instauré suite au remplacement en 2007 du Codevi par le livret de développement durable (LDD). Ce livret permet aux particuliers, mais aussi aux professionnels, d’épargner pour effectuer des travaux d’améliorations de leur logement ou locaux. Suite au nouveau fonctionnement, les banques ont été tenues de proposer un prêt pour financer lesdits travaux et ainsi naquit le crédit de développement durable.

Bon à savoir : le LDD, un plus, pas une obligation

Il n’est pas nécessaire de détenir au préalable un LDD pour souscrire ce prêt. Attention, il ne faut également pas confondre le crédit de développement durable avec l’éco-prêt à taux zéro (Plus d’infos dans l’article Eco-prêt et crédit d’impôt : les aides pour financer les travaux). Panneaux solaires, pompe à chaleur, isolation, tout est (presque) permis pour contribuer à protéger l’environnement et réduire la facture énergétique sur le long terme !

Le prêt développement durable : comment ça marche ?

Le prêt développement durable est attribué par les banques. Le taux varie selon les établissements, il est donc conseillé de faire des simulations dans différentes banques. Une garantie cependant : le taux d’un prêt développement durable est toujours inférieur à celui d’un prêt classique. Le montant d’un prêt développement peut atteindre 50 000 € et ainsi financer 100 % des travaux éligibles. Il s’agit d’un crédit affecté, les justificatifs et attestations des différentes entreprises qui réaliseront les travaux visant à améliorer la performance énergétique seront par conséquent des pièces centrales de votre dossier. La durée de remboursement dépend des banques.

Les logements principaux et secondaires (achevés depuis plus de 2 ans) peuvent être concernés par un crédit de développement durable. Pour qu’un dossier soit accepté, les travaux doivent concerner l’aménagement, la rénovation, l’acquisition et/ou l’installation d’équipements qui permettront de faire des économies d’énergies. Le remplacement d’une chaudière pour un modèle plus économe, l’installation d’une pompe à chaleur, le changement de vitrage ou la pause de volets isolants sont quelques exemples des travaux qui peuvent prétendre à un financement par le prêt développement durable.

Sachez par ailleurs que les travaux éligibles au prêt développement durable peuvent également donner droit à un crédit d’impôt (le CITE qui devient MaPrimeRenov en 2020), pensez donc à vérifier. De nombreuses aides permettent de financer les travaux d’amélioration énergétique. Renseignez-vous auprès de votre région et de votre département pour en savoir plus.

Investir pour la performance énergétique de son logement offre deux avantages : faire diminuer sa facture et agir pour la préservation de la planète. Cependant, malgré toute votre bonne volonté, il n’est pas toujours facile de financer ces travaux. Grâce au crédit de développement durable, passez au vert tout en douceur.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils maison & travaux
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.