Comment gagner de l’argent en investissant dans une voiture d’occasion ?

Fabienne Cornillon - publié le 25/06/2020 à 15:10

Acheter une voiture d’occasion peut être une solution pour gagner de l’argent. Naturellement, lorsque l’on évoque une voiture d’occasion, on pense de suite à la voiture ancienne ou de collection. Cette voiture commence à occuper une place majeure sur le marché de l’investissement dans les biens de luxe. La question est de savoir comment bien investir.

Qu’est-ce qu’une voiture de collection ?

L’automobile de collection est une voiture qui a plus de 30 ans. C’est la Fédération internationale des véhicules anciens, la Fiva, qui a décidé en 2008 de passer de 25 à 30 ans.

Communément, la voiture ancienne ou de collection est appréciée pour son histoire et son esthétisme, plus que pour ses capacités techniques, même si beaucoup d’amateurs prennent plaisir à se mettre au volant de leur trésor.

C’est une voiture qui passe plus de temps au garage que sur les routes et qui est entretenue avec le plus grand soin par ses propriétaires.

Quelle voiture d’occasion acheter ?

Le choix est assez vaste en matière de voiture d’occasion. Toutefois, le champ est réduit lorsque l’on aborde la voiture de collection qui a plus de 30 ans.

Le salon Rétromobile a réalisé un classement des voitures de collection les plus recherchées en 2018. Cela va vous donner une idée des voitures dans lesquelles investir pour gagner de l’argent. Vous allez le constater, nul besoin d’être riche pour investir, certaines voitures de collection se vendent à des prix abordables :
- la Citroën 2 CV entre 6 000 et 12 000 € ;
- la Peugeot 205 entre 12 000 et 17 000 € ;
- la Porsche 911 entre 40 000 et 60 000 € ;
- la Ford Mustang entre 23 000 et 30 000 € ;
- la Volkswagen Golf entre 10 000 et 15 000 € ;
- la Mini entre 4 000 et 8 000 € ;
- la Volkswagen Coccinelle entre 6 000 et 9 000 € ;
- la Citroën DS entre 15 000 € et 20 000 € ;
- la Chevrolet Corvette entre 35 000 et 45 000 € ;
- la Citroën Mehari entre 10 000 et 17 000 €.

Bien sûr, certaines voitures de collection valent une fortune. C’est le cas de la Mercedes SL Papillon de 1955 qui a été vendue à plus de 3,5 millions d’euros ou encore de la Ferrari 250 GT California Spider vendue à 14,2 millions d’euros.

Ce qui fait le prix, c’est bien souvent la rareté. Il reste bien sûr difficile de mettre la main sur certaines pièces à l’image de la Bugatti Royale construite en 6 exemplaires seulement. Cette voiture ancienne est aujourd’hui estimée à 40 millions d’euros.

Bon à savoir : s’il faut privilégier la rareté, sachez que les premiers véhicules sortis de la gamme sont mieux cotés que les derniers.

Pour trouver le meilleur rapport qualité/prix et faire une affaire à la revente, il est intéressant de s’orienter vers les véhicules des années 1970 dont la valeur augmente d’ores et déjà. En achetant un vieux modèle d’avant-guerre, vous allez dépenser beaucoup plus cher. Avec les voitures des années 1970-1980, vous pouvez réaliser un investissement raisonnable dès 10 000 €.

Comment trouver la perle rare ?

Si vous cherchez une voiture d’occasion qui a quelques années au compteur, rendez-vous sur des sites internet spécialisés. Le site lesanciennes.com propose de très belles voitures parfois très anciennes. Nous y avons trouvé une de Dion Bouton Type D de 1901 ! Vous recherchez un modèle plus récent ? Retrouvez la Mercedes 280 SL ou encore la célèbre petite Renault 5.

Certains garages ont également choisi de se spécialiser dans la réparation et la vente de voitures de collection.

Naturellement, lorsque l’on parle de vieux modèles, on songe de suite à la vente aux enchères. C’est la solution pour obtenir un très bon prix et faire un bel investissement dans une voiture d’occasion pour gagner de l’argent ensuite.

Comment réaliser une plus-value sur la vente d’une voiture d’occasion ?

Si vous envisagez d’investir dans une voiture de collection, soit vous êtes un grand amateur, soit vous envisagez de gagner un peu d’argent à la revente.

Dans le second cas, pour réaliser une plus-value importante, il faut tout d’abord acheter au meilleur prix. Le garage spécialisé ne sera peut-être pas la meilleure option, le vendeur aura parfaitement conscience de la valeur de cette voiture et pourrait vous la vendre au prix fort. Sur un site internet, un vendeur peut avoir envie de vendre rapidement sa voiture, quitte à en baisser légèrement le prix. Aux enchères, vous allez pouvoir faire une très belle affaire si la concurrence n’est pas trop féroce.

Le deuxième point essentiel concerne l’état du véhicule. Si vous investissez dans une voiture d’occasion à petit prix et que vous êtes à même de la restaurer, la plus-value pourrait être conséquente. Les bricoleurs sont capables de redonner vie à de tels véhicules qui ne sont pas équipés de technologie comme c’est le cas aujourd’hui.

Le troisième point consiste à attendre. Plus la voiture est ancienne, plus son prix va augmenter. De plus, comme nous l’abordons ci-dessous, l’imposition sera moindre au bout de quelques années. Car, ne l’oubliez pas, la plus-value sur une voiture de collection est imposable.

Vais-je payer des impôts après la vente de ma voiture de collection ?

Comme c’est le cas pour l’immobilier, une exonération totale d’impôt est appliquée au bout de 22 ans de détention. Si vous envisagez un investissement, il va donc falloir vous armer de patience si vous souhaitez éviter les prélèvements de l’État. Toutefois, notez que la vente de voiture de collection bénéficie d’une fiscalité attractive.

Pour toute voiture de plus de 30 ans, deux choix vous sont offerts :
- application de la taxe forfaitaire de 6,5 % sur le montant de la transaction ;
- imposition sur la plus-value au régime général à hauteur de 19 % auxquels s’ajoutent les 17,2 % de prélèvements sociaux.

Dois-je assurer ma voiture de collection ?

Oui, tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré, qu’il roule ou qu’il soit au garage. Quoi qu’il en soit, au regard de la valeur de votre voiture de collection, il est plus sûr de souscrire une assurance auto et ainsi d’envisager une indemnisation en cas de vol notamment.

Bon à savoir : l’assurance d’une voiture ancienne ne coûte pas toujours plus cher malgré la valeur du véhicule. Elle roule peu et les assureurs savent à quel point elles ont de la valeur pour leur propriétaire qui les entretient parfaitement et les met à l’abri dans un garage fermé.

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.