Attention à ces gels hydroalcooliques défectueux

Stéphanie Haerts - publié le 07/07/2020 à 15:00

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, le gel hydroalcoolique se retrouve dans les sacs à main, au travail et à l'entrée des magasins. Mais attention, car certains gels ont été rappelés pour cause d'inefficacité. 

gel hydro-alcoolique Covid-19
Le gel hydroalcoolique doit comprendre entre 60 et 70% d'alcool éthylique.

Des gels hydroalcooliques rappelés

Le gel hydroalcoolique s'est imposé comme moyen de lutte contre le Covid-19 dès lors qu'il n'est pas possible de se laver les mains avec de l'eau et du savon. Son action antivirale et antibactérienne permet de se protéger contre le coronavirus. 

Cependant, ces gels ne sont pas tous égaux. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a dû rappeler certaines de ces solutions qui n'avaient aucune action antivirale et antibactérienne du fait d'une teneur en alcool insuffisante.

Une concentration en alcool supérieure à 60%

Pour tuer le virus, le gel hydroalcoolique éradique 99% des bactéries. Pour cela, ces solutions doivent contenir de l'alcool qui détruit les virus, les champignons et les bactéries. Elles contiennent également un émollient afin de s'assurer que la peau réagira bien au produit. Enfin, le produit doit contenir un antiseptique. 

Pour que le gel hydroalcoolique soit efficace, la task force nationale de lutte contre les fraudes et escroqueries dans le contexte du Covid-19, initiée par les services de l’État et les autorités de contrôle, recommande d'utiliser une solution testée selon la norme NF EN 14476 comme le rappelle Dossierfamilial. Cette norme confirme que la grande majorité des virus seront tués par le gel en question. Sinon, le produit doit avoir une concentration d'alcool éthylique, d'alcool propylique ou d'alcool isopropylique au-delà de 60%.

À lire aussi Nos recettes de baumes pour les mains faits maison

Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.