Covid-19 : Paris en alerte maximale d’ici un mois ?

Aurélie Giraud - publié le 29/09/2020 à 09:30

Paris va-t-elle rejoindre les villes placées en en « zone d’alerte maximale » en raison de la circulation active du Covid-19 ? L’Agence Régionale de Santé-d’Île de-France alerte sur la rapide progression de l’épidémie en Île-de-France.

Paris Covid-19
Bars, restaurants, salles de sport ou encore piscines seront-ils également bientôt totalement fermés à Paris ?

Paris pourrait passer de la « zone d’alerte renforcée » à celle de « zone d’alerte maximale »

Bars, restaurants, salles de sport ou encore piscines seront-ils également bientôt totalement fermés à Paris ? Au 28 septembre, seules les villes d’Aix et Marseille en métropole étaient classées en « zone d’alerte maximale » par le ministère de la Santé, impliquant de nouvelles restrictions controversées depuis lundi 28 septembre.

Pour rappel, ces zones concernent les lieux ou le taux d'incidence du Covid-19 y est de plus de 250 nouveaux cas pour 100.000 habitants, 100 nouveaux cas pour 100.000 habitants chez les personnes âgées et la part de patients Covid-19 dans les services de réanimation atteint 30%.

Avec les chiffres en augmentation inquiétante en Région Parisienne, Paris pourrait-elle passer de la situation de « zone d’alerte renforcée » à celle de « zone d’alerte maximale » ? D’après les dernières données de l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île de-France, deux des indicateurs sur trois sont réunis.

60% des lits de réanimation occupés d’ici le 25 octobre par des malades du Covid-19

Dans un avis sur l’évolution de la situation épidémique à Paris et en petite couronne du 25 septembre, l’ARS d’Île de-France s’inquiète de la rapide progression des cas de contamination et d’hospitalisation à Paris. À Paris, le taux d’incidence du Covid-19 a augmenté de 38% en deux semaines, « plus rapidement que la moyenne régionale. (...) Les chiffres traduisent une circulation du virus qui demeure de plus en plus active » peut-on lire.

Au 25 septembre, le taux d’occupation des lits de réanimation pour le Covid-19 dans la région était de 28,3%, ce qui « commence à mettre les services de réanimation en tension » assure l’agence. Elle prévoit que d’ici le 25 octobre, 60% des lits de réanimation que compte la région seront occupés par des malades du Covid-19, et 85% d’ici le 11 novembre. Paris passera-t-elle donc aussi en alerte maximale ? Réponse mercredi 30 septembre, lors du point hebdomadaire du ministre de la Santé...

À lire aussi 6 aliments à privilégier pour éviter de tomber malade

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.