Le Premier ministre souhaite « étendre le plus possible le port du masque »

Anton Kunin - publié le 12/08/2020 à 13:00

Attendez-vous à ce que l’obligation de porter un masque dans l’espace public soit étendue dans les prochaines semaines. Jean Castex, le Premier ministre, a donné des instructions en ce sens aux préfets de département.

Masque
Le masque est obligatoire dans un grand nombre de villes dans les zones commerçantes et touristiques.

Obligation de port du masque : bientôt des contrôles ciblés

Le masque, obligatoire dans les lieux publics clos depuis le 20 juillet 2020, ainsi que dans certaines rues de certaines communes, n’est toujours pas adopté par certains Français. « Je fais le constat d’une moindre vigilance, d’une moindre discipline de la part de certains d’entre nous, minoritaires sans doute mais trop nombreux », a déclaré le Premier ministre devant le personnel du CHU de Montpellier (alors que lui-même ne portait pas un masque). « À ce titre, les contrôles de port du masque vont être renforcés », a-t-il martelé. Les préfets ont été chargés d’élaborer « un plan de contrôle ciblé ».

Si le Premier ministre insiste sur l’importance de porter un masque, c’est que la situation épidémiologique s’est dégradée en France « ces deux dernières semaines », selon lui. En réalité, la situation ne cesse de se dégrader depuis la mi-juin 2020 : 3.308 nouveaux cas de Covid-19 avaient été recensés en France sur la semaine terminée le 23 juin 2020, contre 2.899 une semaine plus tôt. Et sur la dernière semaine d’observation, le nombre de nouveaux cas hebdomadaires a atteint 8.203.

Il incombera aux maires de décider d’une généralisation du port du masque

Au-delà d’un contrôle du port du masque, dont seront chargés les policiers et gendarmes, le Premier ministre souhaite que cette obligation s’applique dans davantage de lieux en extérieur. Toutefois, il s’est abstenu de prendre lui-même de telles mesures, en estimant que, « dans le cadre des orientations et des réglementations nationales, [les maires et les préfets] sont les mieux à même de prendre les mesures adaptées aux situations locales ».

Autre mesure avancée par le Premier ministre : la fermeture de certains lieux publics « au-delà d'une certaine heure, pour faire face à la dégradation de la situation épidémiologique ». Jean Castex a par ailleurs rappelé l’obligation de déclaration des rassemblements de plus de 10 personnes et l’interdiction, jusqu’au 30 octobre 2020, des rassemblements de plus de 5.000 personnes. Le Premier ministre en a appelé à la responsabilité de tous pour « éviter par-dessus tout un reconfinement ».

À lire aussi 6 aliments à privilégier pour éviter de tomber malade

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.