Le premier bilan de Jean Castex après 100 jours

Stéphanie Haerts - publié le 25/09/2020 à 11:00

Trois mois après la nomination de Jean Castex à Matignon, le Premier ministre était l’invité de France 2 jeudi soir pour faire le point sur l’épidémie du Covid en France.

Jean Castex
Le Premier ministre a annoncé une hausse de 8% du budget de la justice.

Vers un possible reconfinement

Alors que la France a battu un nouveau record de contaminations ayant enregistré 16.096 nouveaux cas et 52 décès en 24 heures, Jean Castex a indiqué que la France pourrait aller vers un « reconfinement » général « si nous n’agissons pas ». Toutefois, il a indiqué que le gouvernement prenait toutes les mesures nécessaires afin d’éviter de se retrouver dans une « situation proche de celle qu’on a connue au printemps ».

Il a également répondu aux personnes mécontentes face aux nouvelles mesures annoncées mercredi 23 septembre par le ministre de la Santé Olivier Véran. « Ils ont tort parce qu’on ne joue pas avec une épidémie », a-t-il indiqué. Il a également appelé tout un chacun à la « responsabilité » face à l’épidémie. Le ministre a enfin avoué ne pas avoir téléchargé l’application « StopCovid ».

Les bars et les restaurants seront « indemnisés »

La métropole Aix-Marseille et la Guadeloupe doivent fermer les bars et les restaurants à partir de samedi 26 septembre, soit demain. « On a trois fois plus de chances de se contaminer dans un bar qu’ailleurs, deux fois plus dans un restaurant », a expliqué Jean Castex. Toutefois, le Premier ministre a affirmé que tous les restaurateurs pénalisés par ces fermetures seront « indemnisés ». Cette indemnisation sera effective de par le chômage partiel mais aussi une exonération de charges sociales et du Fonds de solidarité pour les entreprises.

Jean Castex a également répondu à la situation que traverse l’entreprise de pneus Bridgestone à Béthune. « On va se battre », a promis le Premier ministre tout en rappelant que la situation reste très compliquée. Le groupe japonais souhaite fermer ce site et en conséquence 863 emplois seraient supprimés. Enfin, Jean Castex a annoncé que le budget de la justice allait augmenter de 8% en 2021, « du jamais vu » depuis 35 ans. Cette hausse du budget impliquera 900 nouvelles embauches.

À lire aussi Mutuelle santé d'entreprise obligatoire : avantages et inconvénients pour le salarié

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.