StopCovid : quel bilan après 3 semaines ?

Anton Kunin - publié le 25/06/2020 à 11:10

Trois semaines après sa mise à disposition, l’application StopCovid a notifié seulement 14 personnes d’une contamination éventuelle.

Stop Covid
L'application française StopCovid a été lancée début juin 2020.

Seul 1 Français sur 35 a installé et activé StopCovid

Recommandée par les pouvoirs publics mais non obligatoire, en trois semaines d’existence l’application StopCovid n’a comptabilisé que 1,9 million de téléchargements. Par ailleurs, tous les téléchargements n’ont pas été suivis d’une activation (1,8 million seulement). Pire, près de 24.000 personnes l'ont désactivée, et 460.000 l'ont purement et simplement désinstallée, le nombre de désinstallations « augmentant sensiblement ces derniers jours », a révélé Cédric O, le secrétaire d'État chargé du Numérique lors d’une conférence de presse le 24 juin 2020.

Alors, quels résultats ont pu être obtenus ? Toujours selon Cédric O, 68 personnes seulement se sont déclarées malades via l'application, et 14 personnes seulement ont été notifiées comme quoi elles auraient potentiellement été contaminées.

En plus d’un taux de téléchargement insuffisant, StopCovid multiplierait des faux négatifs

Dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, de nombreux pays à travers le monde ont sorti des applications mobiles. Même si leur fonctionnement varie d’un pays à l’autre, la raison d’être d’une telle application est d’alerter les personnes ayant potentiellement contracté le virus sans le savoir (cas asymptomatiques ou contamination très récente, la personne ne présentant pas de symptômes pour le moment). Les personnes ainsi averties peuvent alors se faire dépister au plus vite et entamer un traitement sans tarder. Autre avantage non négligeable : dès lors qu’elles se savent potentiellement contaminantes, ces personnes vont s’isoler, réduire les contacts et porter un masque en permanence.

Bien qu’elle ait été conçue avec ces mêmes principes en tête, l’application française StopCovid a été paramétrée pour alerter d’une contamination éventuelle seulement si vous avez été à proximité d’une personne contaminée pendant au moins 15 minutes. En réalité, la durée du contact est tout sauf un facteur indiquant à coup sûr une contamination. Si une personne contaminée a par exemple parlé fort, crié ou chanté sans porter de masque à côté de vous, il suffit d’un contact très court pour recevoir la quantité de virus suffisante pour vous contaminer. Étant donné un tel paramétrage, il n’est pas étonnant que dans bien des cas StopCovid n’alerte les personnes contaminées. Cédric O, lui, reste persuadé de l’utilité de cette application, que son ministère a commandée…

À lire aussi Top 10 des meilleures applications pour le sport

Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.